La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,73 (+1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2155
    +0,0071 (+0,58 %)
     
  • Gold future

    1 844,00
    +5,90 (+0,32 %)
     
  • BTC-EUR

    36 313,28
    -3 760,61 (-9,38 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,51
    +0,14 (+0,21 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,94 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,98 (+2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,47 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,87 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4102
    +0,0050 (+0,36 %)
     

Vaccin Johnson & Johnson : la vaccination aux Etats-Unis pourrait reprendre avec des “restrictions”

·1 min de lecture

Verdict en vue aux Etats-Unis, sur le front de la vaccination avec le vaccin anti-Covid-19 de Johnson & Johnson. Alors que ce vaccin est controversé, son utilisation, suspendue depuis mardi dernier aux Etats-Unis, devrait bientôt reprendre, avec peut-être des "restrictions", selon le conseiller médical de la Maison Blanche Anthony Fauci. "Je ne pense pas que la pause continuera au-delà de vendredi. Nous aurons très probablement une décision", a indiqué le Dr Fauci sur la chaîne ABC, faisant référence au groupe d'experts qui devraient se réunir prochainement pour évaluer les possibles liens entre le vaccin et la formation de graves caillots sanguins.

"Je pense que (la vaccination) reprendra, peut-être avec des restrictions. Je ne suis pas certain de ce que ce sera, si elles seront liées à l'âge ou au sexe, ou s'il sera simplement accompagné d'un avertissement", a-t-il ajouté, précisant qu'une décision devrait être prise d'ici vendredi. Washington a suspendu mardi l'utilisation du vaccin développé par le laboratoire américain Johnson & Johnson afin d'enquêter sur six femmes ayant développé des cas graves de caillots sanguins en association avec des bas niveaux de plaquettes après leur injection, aux Etats-Unis.

>> A lire aussi - Johnson & Johnson : pause dans la vaccination après des cas de thrombose

Les membres du groupe d'experts, réunis une première fois mercredi à la demande des Centres américains de lutte et de prévention des maladies (CDC), principale agence américaine de santé (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Production, présentation : la mauvaise passe de Christophe Dechavanne
12 grands clubs font officiellement sécession pour créer la Super League
Près de dix millions d’euros : vente aux enchères historique pour le plus petit des grands crus de Bourgogne
Bruxelles envisage de cesser la collaboration avec AstraZeneca en raison des retards de livraison
Fondateur d’Adobe et créateur des PDF, Charles Geschke est mort à 81 ans