La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 169,50
    +581,84 (+1,73 %)
     
  • Nasdaq

    13 176,28
    +144,59 (+1,11 %)
     
  • Nikkei 225

    27 448,01
    -699,50 (-2,49 %)
     
  • EUR/USD

    1,2090
    +0,0015 (+0,12 %)
     
  • HANG SENG

    27 718,67
    -512,37 (-1,81 %)
     
  • BTC-EUR

    40 744,00
    -4 488,57 (-9,92 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 323,66
    -64,25 (-4,63 %)
     
  • S&P 500

    4 129,81
    +66,77 (+1,64 %)
     

Vaccin Johnson & Johnson : déploiement retardé en Europe et “pause” aux Etats-Unis après des cas de caillots sanguins !

·1 min de lecture

Vents contraires pour Johnson & Johnson, qui contraint de retarder le déploiement de son vaccin anti- Covid-19 en Europe. Les autorités sanitaires des Etats-Unis ont recommandé "une pause" dans l'utilisation du vaccin contre le Covid-19 du géant de la santé afin d'enquêter sur l'apparition de cas graves de caillots sanguins chez plusieurs personnes aux Etats-Unis. L'Agence américaine des médicaments (FDA) "est en train d'enquêter sur six cas rapportés aux Etats-Unis de personnes ayant développé des cas sévères de caillots sanguins après avoir reçu le vaccin" et pendant l'enquête "nous recommandons une pause", a-t-elle indiqué dans un communiqué.

L'Agence américaine des médicaments avait déclaré dernièrement avoir lancé une enquête sur les liens entre le vaccin Johnson & Johnson contre le Covid-19 et des cas de caillots sanguins. Le 9 avril, elle avait déclaré n'avoir déterminé aucun lien de causalité. L'Agence européenne des médicaments (EMA) avait indiqué plus tôt enquêter sur des liens entre le vaccin de "J&J" et des cas de caillots sanguins. "Un cas est survenu lors d'un test clinique et trois sont survenus dans le cadre de la vaccination aux États-Unis. L'un d'entre eux a été mortel", avait ajouté l'EMA.

>> A lire aussi - Covid-19 : 5 choses à savoir sur le vaccin Johnson & Johnson

Les Centres américains de lutte et de prévention des maladies (CDC), principale agence fédérale de santé publique du pays, se réuniront mercredi afin d'évaluer ces cas. L'agence américaine des médicaments (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La Russie pourrait revenir à l’achat en force sur l’or !
Après Alibaba, la Chine lance un ultimatum à TikTok, Baidu et Tencent
Un nouveau géant du VTC va débarquer en Bourse
Aéronautique et défense : l’emploi résiste à la crise, malgré le choc
Nouveau Suez : un “manque de taille critique” mais des atouts !