Marchés français ouverture 4 h 47 min
  • Dow Jones

    34 035,99
    +305,10 (+0,90 %)
     
  • Nasdaq

    14 038,76
    +180,92 (+1,31 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,14
    +40,45 (+0,14 %)
     
  • EUR/USD

    1,1956
    -0,0020 (-0,17 %)
     
  • HANG SENG

    28 881,24
    +88,10 (+0,31 %)
     
  • BTC-EUR

    52 807,20
    -135,16 (-0,26 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,14
    +17,19 (+1,24 %)
     
  • S&P 500

    4 170,42
    +45,76 (+1,11 %)
     

Le vaccin de Johnson & Johnson autorisé aux Etats-Unis et bientôt en Europe

·2 min de lecture

C'est une très bonne nouvelle pour la lutte contre le Covid-19 aux Etats-Unis. Les autorités ont accordé samedi une autorisation en urgence au vaccin développé par Johnson & Johnson. Ce vaccin unidose, qui peut être stocké à des températures de réfrigérateur, rejoint ceux de Pfizer/BioNTech et de Moderna dans l'immense campagne de vaccination aux Etats-Unis, où la pandémie a fait plus de 500.000 morts. Après avoir étudié en détail les données des essais cliniques, conduits sur plus de 43.000 personnes, un comité d'experts avait recommandé vendredi la mise sur le marché du vaccin de l'entreprise américaine.

L'Agence européenne du médicament pourrait aussi donner son feu vert début mars, selon la ministre déléguée à l'Industrie Agnès Pannier-Runacher. Sur France 3, elle a affirmé que l'Union européenne est "en train de passer en revue toutes les informations que lui a communiquées Johnson & Johnson pour pouvoir mettre sur le marché ce vaccin"". Les premières doses devraient "arriver fin mars-début avril puisqu'il y a un délai pour la production des doses", cela est "encore en discussion avec le laboratoire", a-t-elle ajouté. "C'est une très bonne nouvelle parce que ce vaccin nécessite une seule dose, en revanche il est possible qu'il nécessite des rappels, nous ne le savons pas encore", a-t-elle prévenu.

>> A lire aussi - Espagne : une très lourde amende pour les habitants de Galice qui refusent le vaccin contre le Covid-19

Agnès Pannier-Runacher a en outre précisé que sur la "cible" des 600 millions de doses de vaccins attendues en Europe d'ici fin juin, 77 millions seront destinées à la France. "Cela correspond au quota populationnel, c'est-à-dire à chaque fois que 10 millions de doses sont livrées en Europe, il y en a 1,5 la ministre. "Nous serons au rendez-vous de nos engagements", a-t-elle également assuré. "Nous avions indiqué un million de personnes vaccinées en janvier, nous sommes à 1,5 million". Quant aux "15 millions de personnes qui correspondent à toutes les (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Bloqués dans les bouchons pendant le couvre-feu, ils se font verbaliser
La Convention citoyenne pour le climat note sévèrement le gouvernement
Une torche olympique vendue aux enchères en Bretagne
Le maire de Marseille demande à Emmanuel Macron de "tordre le bras" des laboratoires
Covid-19 : une quarantaine de députés demandent la réouverture des restaurants