Marchés français ouverture 1 h 3 min
  • Dow Jones

    31 402,01
    -559,85 (-1,75 %)
     
  • Nasdaq

    13 119,43
    0,00 (0,00 %)
     
  • Nikkei 225

    28 966,01
    -1 202,26 (-3,99 %)
     
  • EUR/USD

    1,2157
    -0,0030 (-0,24 %)
     
  • HANG SENG

    29 126,19
    -947,98 (-3,15 %)
     
  • BTC-EUR

    38 110,67
    -3 430,52 (-8,26 %)
     
  • CMC Crypto 200

    922,49
    -10,64 (-1,14 %)
     
  • S&P 500

    3 829,34
    -96,09 (-2,45 %)
     

Le vaccin d'AstraZeneca dénigré au profit de celui de Pfizer, en France et ailleurs en Europe

·2 min de lecture

Des personnes qui se font vacciner en France, au Royaume-Uni et en Allemagne compliqueraient la vaccination en insistant pour recevoir une injection particulière, selon de nombreuses publications. En Europe continentale, des acteurs de la santé signalent des rendez-vous non honorés et des centres de vaccination vides lorsque la dose d'AstraZeneca est proposée.

Cette résistance semble découler de données d'essais qui suggèrent que le vaccin d'AstraZeneca est moins efficace que celui de Pfizer, l'autre vaccin à être largement inoculé en Europe. Au Royaume-Uni, les retours sont plus mitigés, avec des rapports anecdotiques selon lesquels certaines personnes insistent sur le vaccin de Pfizer, tandis que d'autres font pression pour celui d'AstraZeneca...

À lire aussi — Covid-19 : 20,5 millions d'années de vie ont été perdues par rapport à l'espérance moyenne

Voici la situation pays par pays :

Selon le Washington Post, cette stratégie des patients est basée sur des rumeurs à propos de tel centre de vaccination qui dispose de telle ou telle dose.

Au Royaume-Uni, le phénomène inverse se produit également : les gens insistent pour se faire vacciner par AstraZeneca parce que cette société, dont le siège est au Royaume-Uni, a développé son vaccin en collaboration avec l'université d'Oxford.

Un médecin anglais a déclaré à la BBC dimanche que, alors que ses collègues médecins ont une légère préférence pour le vaccin Pfizer, ses patients ont tendance à préférer le vaccin "fabriqué en Grande-Bretagne" d'Oxford/AstraZeneca.

La dynamique semble largement déterminée par les données issues des essais de phase 3 des deux vaccins.

Comme l'a rapporté Insider en décembre, des questions ont été soulevées au sujet des essais d'AstraZeneca, lorsque la société a annoncé que le vaccin était efficace à 62 % après deux doses complètes, mais à 90 % après une demi-dose et une dose complète du vaccin.

A lire aussi — AstraZeneca admet que les meilleurs résultats de son vaccin sont dus à une 'heureuse' (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

EN DIRECT — Coinbase a déposé son dossier pour s'introduire à Wall Street
Un bar israélien offre de la bière gratuite aux jeunes qui se font vacciner contre le Covid-19
Vous pouvez propager le Covid-19 en parlant chez le coiffeur ou pendant un massage, même avec un masque
La Nasa dévoile un panorama exceptionnel à 360 °de Mars à partir de 142 photos envoyées par Perseverance
Facebook change de ton en Australie et promet 1 milliard de dollars pour aider les médias