La bourse ferme dans 4 h 23 min
  • CAC 40

    6 207,55
    +42,44 (+0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 972,22
    +31,76 (+0,81 %)
     
  • Dow Jones

    33 821,30
    -256,33 (-0,75 %)
     
  • EUR/USD

    1,2011
    -0,0030 (-0,25 %)
     
  • Gold future

    1 780,50
    +2,10 (+0,12 %)
     
  • BTC-EUR

    45 872,46
    -457,39 (-0,99 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 259,62
    +25,20 (+2,04 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,78
    -0,89 (-1,42 %)
     
  • DAX

    15 167,19
    +37,68 (+0,25 %)
     
  • FTSE 100

    6 888,39
    +28,52 (+0,42 %)
     
  • Nasdaq

    13 786,27
    -128,50 (-0,92 %)
     
  • S&P 500

    4 134,94
    -28,32 (-0,68 %)
     
  • Nikkei 225

    28 508,55
    -591,83 (-2,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 621,92
    -513,81 (-1,76 %)
     
  • GBP/USD

    1,3929
    -0,0008 (-0,06 %)
     

Vaccin Covid: la CFDT veut une priorité pour "les salariés les plus exposés"

·1 min de lecture
Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger à Matignon, le 26 octobre 2021

Les salariés "les plus exposés" au Covid-19, comme ceux de la grande distribution ou les enseignants, devraient être "prioritaires pour la vaccination", a estimé dimanche le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger.

"Il faut regarder, pour un certain nombre de salariés, sur la base du volontariat, s'ils peuvent être prioritaires pour la vaccination", a-t-il déclaré au Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro.

La campagne vaccinale est réservée depuis janvier aux publics les plus vulnérables (personnes âgées, malades chroniques) et aux professions qui les côtoient (hôpitaux, Ehpad, aides à domicile, pompiers).

Mais l'immunisation des plus vieux a bien progressé et "on est maintenant à une autre étape", a affirmé M. Berger, considérant que, "dans le monde du travail, il faut axer davantage vers les salariés les plus exposés au contact, donc à une contamination éventuelle".

"Je pense à tous ceux qui travaillent dans la grande distribution et qui sont au contact des clients, dans le commerce de détail", a-t-il précisé, soulignant que cela vaut pour tous les "salariés de la deuxième ligne (...) dont le mécontentement augmente, parce qu'ils sont de nouveau exposés".

Le patron de la CFDT a également cité les enseignants, jugeant "normal" qu'ils "puissent accéder à la vaccination de façon prioritaire", toujours "sur la base du volontariat".

"C'est une bonne chose que les écoles n'aient pas fermé dans notre pays, mais il y a aussi beaucoup de contaminations dans les écoles", a-t-il souligné.

gbh/lum/spi