La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 569,16
    -97,10 (-1,46 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 083,37
    -74,77 (-1,80 %)
     
  • Dow Jones

    33 290,08
    -533,37 (-1,58 %)
     
  • EUR/USD

    1,1865
    -0,0045 (-0,38 %)
     
  • Gold future

    1 763,90
    -10,90 (-0,61 %)
     
  • BTC-EUR

    29 952,39
    -2 321,15 (-7,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    888,52
    -51,42 (-5,47 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,50
    +0,46 (+0,65 %)
     
  • DAX

    15 448,04
    -279,63 (-1,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 017,47
    -135,96 (-1,90 %)
     
  • Nasdaq

    14 030,38
    -130,97 (-0,92 %)
     
  • S&P 500

    4 166,45
    -55,41 (-1,31 %)
     
  • Nikkei 225

    28 964,08
    -54,25 (-0,19 %)
     
  • HANG SENG

    28 801,27
    +242,68 (+0,85 %)
     
  • GBP/USD

    1,3809
    -0,0115 (-0,83 %)
     

Vaccin Covid-19 : “il n’est pas trop tard pour Sanofi, il y aura encore un véritable marché !”

·1 min de lecture

Après le Sanofi bashing, le géant français de la santé va-t-il prendre sa revanche sur le front du vaccin Covid-19. Avec plusieurs trimestres de retard sur les grands concurrents américains et britannique, Sanofi vient de lancer des essais massifs pour son produit, qui peut encore trouver sa place malgré les nombreux vaccins déjà distribués, estime l'analyste Martial Descoutures, spécialiste de la pharmacie chez Oddo BHF. "Sur le papier, il n'est pas trop tard pour Sanofi (...) Si on considère qu'on commencera à sortir l'année prochaine de la pandémie, pour entrer en période plutôt épidémique sur les années 2022 et 2023 avant un véritable contrôle de la pathologie, il y aura encore un véritable marché du vaccin contre le Covid-19", juge l'expert.

"D'abord, il y aura encore un marché de la primo-vaccination pour le début de l'an prochain, pas forcément pour les pays occidentaux où une grande partie aura déjà été réalisé, mais sur d'autres marchés. L'autre enjeu sera les "boosters". On n'a pas de visibilité sur la durée de protection mais il y a de très fortes chances qu'il faille réaliser des rappels, que ce soit une fois par an, une fois tous les deux ans... Le troisième aspect, c'est que plus il y aura de vaccins, plus il y aura une concurrence en matière de prix et de choix pour le patient au final", souligne-t-il.

>> A lire aussi - Covid-19 : le vaccin Sanofi - GSK coûtera “moins qu'un paquet de cigarettes"

Alors que le premier vaccin de Sanofi arrivera, au mieux, près d'un (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Privés de dividendes, les actionnaires de Deutsche Bank dénoncent les primes pour les salariés
737 MAX et 737 NG : Boeing va payer une amende salée pour des problèmes de production
Inquiet pour ses salariés en Inde, Twitter fustige "les tactiques d'intimidation" de la police
Vaccin Covid-19 : l’UE menace AstraZeneca d’une astreinte de 10 millions d'euros par jour
Pétrole : Total, Shell et ExxonMobil signent enfin avec le Nigeria, après un long bras de fer

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles