La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 612,76
    -21,01 (-0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,30
    -27,47 (-0,67 %)
     
  • Dow Jones

    34 935,47
    -149,06 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1872
    -0,0024 (-0,20 %)
     
  • Gold future

    1 812,50
    -18,70 (-1,02 %)
     
  • BTC-EUR

    35 377,12
    -148,07 (-0,42 %)
     
  • CMC Crypto 200

    955,03
    +5,13 (+0,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,81
    +0,19 (+0,26 %)
     
  • DAX

    15 544,39
    -96,08 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 032,30
    -46,12 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 672,68
    -105,59 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 395,26
    -23,89 (-0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3908
    -0,0050 (-0,35 %)
     

Vaccin Covid-19: d'une dose à l'autre, comment éviter cet été le bazar des vaccinations nomades

·2 min de lecture

Parce que les vacances doivent aussi rimer avec vaccination, tout est mis en place pour anticiper le nomadisme vaccinal. Au menu du plan d’attaque: indicateurs, suivi et "réponses éphémères" constituent la palette estivale de la stratégie vaccinale.

Alors qu’ils seront nombreux à s’élancer sur les routes de France pour prendre des vacances bien méritées, alors que les taux d’incidence baissent et que l’épidémie semble bien atténuée, une nouvelle menace rôde avec le déploiement du . Une course contre la montre est amorcée. Il faut vacciner, même pendant l’été. Dépasser le plafond de verre qui semble s’installer.

Près de mais l’objectif est d’atteindre le plus rapidement possible une immunité collective, soit 70% de la population vaccinée à deux doses, voire 80% avec la contrainte du nouveau variant. "Seule une vaccination rapide de toute la population en schéma vaccinal complet (2 doses, ndlr) peut permettre de faire obstacle à la maladie", répète Rodolphe Thiébaut, professeur en santé publique à l’Université de Bordeaux. Le message est clair: l’effet vacances et la complexité d‘organisation ne doivent pas empêcher les Français de se faire vacciner.

Un délai flexible favorable à une vaccination rapide

Aux commandes auprès du ministre de la Santé, la Task Force, répartit, depuis le début de la campagne, les doses de vaccins en fonction de la population de chaque territoire. Bien consciente des mouvements de population en été, la Task Force invite les Français et les Françaises à faire leur 2e injection au même endroit que la 1ère afin de ne pas faire peser sur un lieu de vacances un nombre accru d’injections. "Nous avons en ce sens simplifié la vaccination en allongeant le délai entre doses qui peut aller de 21 à 49 jours". Bien consciente également que tous ne pourront pas se plier à cette règle idéale, un travail avec les acteurs de terrain et notamment les agences régionales de Santé (ARS) permettra d’adapter le dispositif.

Dessin d’Olivier Lascar extrait .

Le spectre d'une pénurie de vaccins n'est en revanche pas d'actualité pour cet été: la question ne se pose plus. "Le rythme des livraisons n’a jamais été aussi élevé qu’au mois de juin avec plus de 6,5 millions de doses livrées par semaine dont environ [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles