La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 872,46
    +94,70 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    13 446,00
    -306,24 (-2,23 %)
     
  • Nikkei 225

    29 518,34
    +160,52 (+0,55 %)
     
  • EUR/USD

    1,2149
    -0,0019 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    28 595,66
    -14,99 (-0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    46 618,85
    -1 101,91 (-2,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 511,87
    -49,42 (-3,17 %)
     
  • S&P 500

    4 203,13
    -29,47 (-0,70 %)
     

Vaccin AstraZeneca : l’UE pourrait ne pas renouveler son contrat, selon Agnès Pannier-Runacher

·1 min de lecture

Vents contraires pour AstraZeneca. L'Union Européenne pourrait bien ne pas renouveler ses contrats de vaccins contre le Covid-19 avec le géant anglo-suédois de la santé, avertit la ministre française de l'Industrie Agnès Pannier-Runacher. "La décision n'est pas tranchée" mais, après la décision du Danemark mercredi d'abandonner ce vaccin, "c'est la plus grande probabilité" que l'Europe ne fasse pas de nouvelles commandes, a indiqué la ministre sur la radio RMC. "Nous n'avons pas amorcé de discussions avec Johnson & Johnson et avec AstraZeneca pour un nouveau contrat, là ou nous avons d'ores et déjà amorcé des discussions avec Pfizer/BioNTech et Moderna", a-t-elle souligné.

"Nous avons un portefeuille vaccinal avec ARN messager qui fonctionne très bien et ont peu d'effets secondaires, nous allons avoir des nouveaux vaccins, si tout va bien, Novavax, Sanofi, qui sont des protéines recombinantes qui ont de très bons résultats et nous avons 50 ans de recul sur ce type de technologie" a-t-elle expliqué. "Ces vaccins vont arriver au deuxième semestre, donc nous allons voir beaucoup de doses sur différentes plateformes permettant de répondre à l'ensemble des besoins".

>> A lire aussi - Royaume-Uni : sept personnes sont décédées de thrombose après avoir reçu le vaccin AstraZeneca

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a fait valoir cette semaine que Pfizer-BioNTech s'était "révélé un partenaire fiable, qui a honoré ses engagements et se montre réactif face à nos (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

“Il faudrait passer du big data au smart data, car beaucoup ne signifie pas forcément qualité”
Vinci décroche un gros contrat en Afrique
Le patron de Pfizer estime qu'une troisième dose de vaccin sera "probablement" nécessaire
Bourse : pourquoi une croissance trop forte de l’économie pourrait provoquer un krach
A Lyon, ATS Studios mise sur "le son" du vin