La bourse est fermée
  • Dow Jones

    30 872,67
    -124,31 (-0,40 %)
     
  • Nasdaq

    13 577,11
    +34,05 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    28 822,29
    +190,84 (+0,67 %)
     
  • EUR/USD

    1,2140
    -0,0034 (-0,28 %)
     
  • HANG SENG

    30 159,01
    +711,16 (+2,41 %)
     
  • BTC-EUR

    27 504,81
    +15,09 (+0,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    672,05
    -4,85 (-0,72 %)
     
  • S&P 500

    3 843,74
    +2,27 (+0,06 %)
     

Vaccin anti-Covid: ces stratégies à l’étranger dont la France pourrait s’inspirer

·2 min de lecture

Alors que le Premier ministre Jean Castex a exposé la stratégie vaccinale du gouvernement devant les députés mercredi, l’Institut Montaigne estime dans une note que la France devrait "tirer les enseignements des stratégies qui se sont avérées efficaces à l’étranger".

Alors que la , le et les ont entamé depuis quelques jours leurs campagnes de vaccination contre le , le Premier ministre Jean Castex a exposé mercredi 16 décembre, devant les députés, . Un exercice délicat, tant la défiance de la population envers ces vaccins développés en un temps record est écrasante en France. Près de 50% des Français , selon différents sondages menés ces dernières semaines. Or, sur les deux premières phases de vaccination, qui s’échelonneront de "la dernière semaine de décembre" à la fin du printemps, lorsque celle-ci sera ouverte "à l’ensemble de la population", le gouvernement espère déjà vacciner environ 15 millions de Français. Et pour enrayer l’épidémie, il faudrait vacciner entre 60 et 70% de la population française, soit entre 40 et 47 millions de personnes… "Transparence", "confiance", "rigueur de la science", Jean Castex et Olivier Véran, le ministre de la Santé, n’ont pas lésiné sur les éléments de langage rassurants dans l’espoir de convaincre les Français de ne pas "rater le virage" des vaccins.

Lire aussi

"À présent, pour faire de la campagne vaccinale une réussite, l’ensemble des acteurs et des citoyens doivent pouvoir se sentir écoutés et impliqués dans une entreprise qui requiert la mobilisation de chacun", commentent Nicolas Bauquet, directeur délégué à la recherche et à la transformation publique, et Laure Millet, responsable du programme Santé de l’Institut Montaigne. Le think tank publie ce jeudi dans laquelle il livre ses orientations pour "restaurer la confiance". Il a, pour ce faire, jeté un œil au-delà des frontières hexagonales pour dénicher des exemples jugés "particulièrement pertinents" et "efficaces" dont la France ferait bien de s’inspirer. Des stratégies qui lui permettraient d’"agir rapidement mais aussi de relever le pari de la confiance des citoyens dans le vaccin".

Rôle central des médecins généralistes Outre-Manche

Au Royaume-Uni, par exemple, l’Institut Montaigne relève que les médecins généralistes (le[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi