Marchés français ouverture 5 h 59 min
  • Dow Jones

    30 932,37
    -469,63 (-1,50 %)
     
  • Nasdaq

    13 192,35
    +72,95 (+0,56 %)
     
  • Nikkei 225

    29 571,56
    +605,55 (+2,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,2089
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    29 249,59
    +269,38 (+0,93 %)
     
  • BTC-EUR

    38 258,57
    -491,21 (-1,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    924,66
    -8,48 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    3 811,15
    -18,19 (-0,48 %)
     

Le vaccin à dose unique de Johnson & Johnson montre une efficacité de 66% contre le Covid-19

·2 min de lecture
Le vaccin à dose unique de Johnson & Johnson montre une efficacité de 66% contre le Covid-19

Une bonne nouvelle sur le front sanitaire est parvenue des États-Unis, vendredi 29 janvier, où un autre vaccin est parvenu à franchir les dernières étapes de la recherche clinique. Ce vaccin à dose unique, développé par le géant pharmaceutique Johnson & Johnson (J&J) avec l'appui financier du gouvernement américain, s'est montré efficace à 66% pour empêcher de contracter le coronavirus, a déclaré le laboratoire dans un communiqué. Cela reste nettement inférieur à la protection offerte par les vaccins de Pfizer et de Moderna, qui nécessitent deux doses.

Néanmoins, le vaccin de J&J est très probablement sur le point de devenir le troisième à être autorisé aux États-Unis, ce qui permettra d'étoffer l'offre disponible. Le vaccin a été testé dans le cadre d'un essai sur environ 44 000 volontaires qui ont reçu au hasard une injection du remède ou un placebo.

À lire aussi — L'Union européenne autorise le vaccin d'AstraZeneca

Ce succès reste cependant à relativiser. Le vaccin de J&J a été moins efficace en Afrique du Sud, ce qui suggère que le variant du virus connu sous le nom de B.1.351 — qui a été identifié pour la première fois dans ce pays — s'est suffisamment éloigné de la souche originale pour diminuer les avantages du remède.

Le cours en Bourse du laboratoire a chuté de 4,1 % à l'ouverture des marchés, tandis que ceux de Moderna et Pfizer ont respectivement progressé de 29 % et 4,5 %. L'action Novavax, qui a déclaré jeudi 28 janvier que son vaccin s'est montré efficace contre la maladie, a elle bondi de 65 %.

Dans l'ensemble, l'étude de Johnson & Johnson a révélé que son vaccin était efficace à 72 % aux États-Unis, à 66 % en Amérique latine et à 57 % en Afrique du Sud. Le laboratoire a déclaré que 95% des cas enregistrés en Afrique du Sud étaient infectés par le variant B.1.351. Cela soulève la possibilité troublante que ce variant — ainsi que les souches britannique et brésilienne — pourrait échapper au vaccin, ce qui compliquerait le processus d'immunisation globale. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L'action Clubhouse flambe après qu'Elon Musk a tweeté sur une application du même nom mais qui n'a rien à voir
Facebook demande à ses utilisateurs d'autoriser le traçage publicitaire pour contrer Apple
Google reçoit une lourde amende pour discriminations envers des femmes et des Asiatiques
Selon Elon Musk, un singe peut 'jouer à des jeux vidéo par la pensée' grâce à une puce Neuralink dans son cerveau
Signal ne sait quasiment rien de ses utilisateurs et cela complique la modération des contenus extrémistes