Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,33 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 800,19
    +185,91 (+0,29 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 458,29
    -9,81 (-0,67 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,05 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,76 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0041 (+0,32 %)
     

Vacanciers tués : le drame de Saïdia risque d’envenimer encore les relations Maroc-Algérie

- / AFP

C’est une tragédie et une crise que complique encore “l’absence de canaux diplomatiques entre Rabat et Alger”, souligne l’hebdomadaire marocain Tel Quel. Quatre hommes sortis en jet-ski “ont fait l’objet, mardi 29 août, de tirs nourris de la part des garde-côtes algériens alors qu’ils s’étaient perdus en mer […] dans l’espace maritime algérien limitrophe de la côte marocaine, près de Saïdia”, indique le360.

Pour ce site marocain, qui dresse leur portrait, il s’agissait de “trois Franco-Marocains et un Marocain résidant depuis 30 ans en France”.

“Abattu par l’armée algérienne, Bilal Kissi a été enterré chez lui à Bni Drar (province d’Oujda), alors que son frère [Mohamed] a eu la vie sauve. Le sort du corps d’Abdelali Mchiouer, également tué, et de Ismaïl Snabi, pris en captif, demeure inconnu.”

Ces “pères de famille” étaient âgés d’une trentaine d’années, indique encore le360 – un peu plus pour Abdelali Mchiouer, 40 ans, arrivé en France à dix ans et détenteur d’une carte de séjour.

PUBLICITÉ

À Paris, le Quai d’Orsay a évoqué le décès d’un seul ressortissant français et l’incarcération d’un autre en Algérie, précise Tel Quel.

L’hebdomadaire cite le récit du rescapé Mohamed Kissi. S’étant perdus mardi soir, les quatre hommes auraient su qu’ils étaient dans les eaux algériennes “car un zodiac noir algérien est venu vers nous, il a commencé à zigzaguer comme s’ils voulaient nous renverser”. Son frère aurait “échangé quelques mots avec les garde-côtes algériens”, poursuit Tel Quel, avant que les vacanciers ne reprennent le cap vers Saïdia. C’est alors que les garde-côtes auraient tiré sur deux jet-skis.

Aucun canal officiel pour traiter l’affaire

“Un drame qui devrait envenimer encore plus la situation entre le Maroc et l’Algérie”, souligne l’hebdomadaire. Les liens diplomatiques entre les deux pays ont été suspendus il y a deux ans par Alger, qui estimait en mars dernier que les relations avec Rabat avaient atteint “le point de non-retour”. Ce qui devrait compliquer l’enquête judiciaire ouverte au Maroc, prédit Tel Quel.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :