Marchés français ouverture 2 h 4 min

Vacances : vos droits en cas de conflit avec une agence de voyage ou un tour-opérateur

Michèle MEINAC
1 / 1

Vacances : vos droits en cas de conflit avec une agence de voyage ou un tour-opérateur

De la croisière à la randonnée en passant par un séjour en club, il existe toute une gamme de voyages organisés en France ou à l’étranger. Vous pouvez choisir entre un forfait touristique, où tout est minutieusement organisé, et un voyage comprenant quelques prestations, par exemple le transport et des nuits d’hôtel.

Dans la majorité des cas, les choses se passent bien mais il arrive qu’un grain de sable vienne gâcher vos vacances : excursions annulées, circuit non respecté, durée du séjour plus courte, niveau de prestations inférieur à celui promis. Ou pire la faillite de l’agence de voyage qui vous laisse dans le désarroi à des milliers de kilomètres de votre domicile. Mais rassurez-vous, vous n’êtes pas sans recours.

Le forfait touristique, c'est quoi ?

Les agences de voyages ou encore les organisateurs, c’est-à-dire le nom officiel des tour-opérateurs, relèvent du code du tourisme. Vous bénéficiez ainsi de la loi sur le forfait touristique (ou voyage à forfait) si vous réservez au moins deux des services suivants : transport, hébergement ou prestations touristiques comme des excursions ou des visites. Peu importe si les prestations sont facturées séparément, il suffit qu’elles dépassent 24 heures ou incluent au moins une nuit. Avec la montée en puissance des offres liées sur internet, la définition du forfait touristique s'est adaptée. Ainsi, lorsque par exemple vous réservez un billet de train sur Oui-SNCF, puis une chambre d'hôtel en cliquant sur un lien partenaire, cette formule est bien considérée comme un voyage à forfait.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Vacances au ski : l'assurance de votre carte bancaire est-elle suffisante ?
- La Banque Postale : l'assurance vie Vivaccio sous les 1%
- Livret A, autoroute, électricité… Tout ce qui change au 1er février