La bourse ferme dans 25 min
  • CAC 40

    6 097,88
    +50,57 (+0,84 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 556,35
    +17,47 (+0,49 %)
     
  • Dow Jones

    31 534,20
    +95,94 (+0,31 %)
     
  • EUR/USD

    1,0519
    -0,0068 (-0,64 %)
     
  • Gold future

    1 821,50
    -3,30 (-0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    19 814,09
    -114,86 (-0,58 %)
     
  • CMC Crypto 200

    454,23
    +4,16 (+0,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    110,20
    +0,63 (+0,57 %)
     
  • DAX

    13 262,41
    +76,34 (+0,58 %)
     
  • FTSE 100

    7 326,42
    +68,10 (+0,94 %)
     
  • Nasdaq

    11 462,57
    -61,98 (-0,54 %)
     
  • S&P 500

    3 902,12
    +2,01 (+0,05 %)
     
  • Nikkei 225

    27 049,47
    +178,20 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    22 418,97
    +189,45 (+0,85 %)
     
  • GBP/USD

    1,2201
    -0,0069 (-0,56 %)
     

Vacances d'été : où vont partir les Français et à quel prix ?

vacances
vacances

Comme beaucoup de Français, vous avez sans doute déjà planifié votre été. Alors les vacances, plutôt juillet ou août ? Mer ou montagne ? Si certains vont profiter de la fin des restrictions sanitaires pour partir à l'étranger, malgré la hausse des prix des billets d'avion, nombreux sont les Français qui resteront dans l'Hexagone pour ces vacances estivales.

Une chose est sûr cependant, pour ces derniers, la destination est dictée par l'ensoleillement. Selon une étude menée par le site PAP vacances, et publiée ce jeudi, le sud de la France est particulièrement plébiscité. Si la Bretagne, et plus globalement la façade ouest, avait attiré du monde l'année dernière, l'ouest de la France paye pour le mauvais été 2021, peu clément niveau météo. Pour la majorité des vacanciers, pas question de reprendre le risque cette année.

Le soleil à tout prix, pas forcément la mer

Ainsi, par rapport à 2019 (année de référence choisie par l'étude), les réservations enregistrées par PAP vacances sont en recul de 10,1% en Bretagne et Loire-Atlantique et de 10,2% pour la Vendée et la Charente. Mais le recul est particulièrement violent pour deux départements normands, le Calvados (-25,9%) et la Manche (-20,2%).

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Impôts : rattacher vos enfants à votre foyer ou non, quelle est la meilleure option ?
- Crédit immobilier : ces banques qui refusent de prêter à cause du taux d'usure
- Logement : il n'y aura pas de gel des loyers, d'autres solutions à l'étude

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles