Publicité
La bourse ferme dans 3 h 48 min
  • CAC 40

    8 086,07
    -16,26 (-0,20 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 017,25
    -20,35 (-0,40 %)
     
  • Dow Jones

    39 065,26
    -605,78 (-1,53 %)
     
  • EUR/USD

    1,0842
    +0,0025 (+0,23 %)
     
  • Gold future

    2 342,40
    +5,20 (+0,22 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 098,52
    -2 408,99 (-3,73 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 418,61
    -49,50 (-3,37 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,72
    -0,15 (-0,20 %)
     
  • DAX

    18 619,91
    -71,41 (-0,38 %)
     
  • FTSE 100

    8 309,06
    -30,17 (-0,36 %)
     
  • Nasdaq

    16 736,03
    -65,51 (-0,39 %)
     
  • S&P 500

    5 267,84
    -39,17 (-0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2719
    +0,0021 (+0,16 %)
     

Vacances 2024 : quelle est cette start-up grenobloise qui se rêve en «Airbnb des loisirs» ?

Stephen Simpson / Getty Images

Les journées sont plus clémentes, l’air se réchauffe. Tous les indicateurs sont au vert pour partir en randonnée à pied, à vélo, pour s'essayer au kayak ou au paddle. D’autant que les Français sont très friands d’activités sportives en plein air durant leurs vacances. Selon une étude d’OpinionWay réalisée pour la startup grenobloise de location d’équipements outdoor Lokki, 69 % des répondants intègrent systématiquement des activités en plein air dans leurs projets de vacances.

Parmi les trois principales activités couramment pratiquées figurent la randonnée (53%), le vélo (37%) et la course à pied (17%). Que ce soit en famille, seul ou en couple, ces activités nécessitent peu de matériels, ce qui les rend très populaires. Toutefois, l’étude note une forte tendance à découvrir de nouveaux sports. «Près de deux Français sur cinq souhaitent s'essayer à des sports nautiques tels que le kayak ou le paddle, et 15 % exprimant un intérêt pour le parapente.»

Une curiosité davantage répandue chez les femmes que chez les hommes pour certains sports, comme le yoga et le pilates, qui intéressent 19% des femmes interrogées et seulement 8% des hommes, ou la randonnée (25% de femmes intéressées versus 20% d’hommes). Malheureusement, l’enthousiasme et l’envie ne suffisent pas toujours. Le coût des activités et la logistique associée restent un frein à leur pratique.

Les trois quarts des sondés estiment en effet qu’il est devenu trop onéreux de louer des équipements sportifs durant leurs vacances, (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

JO 2024 : bourses, formation professionnelle… comment l’Insep accompagne les athlètes
Total : des actionnaires veulent réduire les fonctions du PDG face au risque de «conflits d'intérêts»
Danone plombé par son départ de Russie mais début d’année «solide» en Europe
CAC 40 : la Bourse de Paris en hausse, le rapport de la Fed dans toutes les têtes
Biogaran bientôt sous pavillon indien : coup de massue en vue sur l'emploi ?