Marchés français ouverture 6 h 29 min
  • Dow Jones

    29 134,99
    -125,82 (-0,43 %)
     
  • Nasdaq

    10 829,50
    +26,58 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    26 474,56
    -97,31 (-0,37 %)
     
  • EUR/USD

    0,9595
    -0,0003 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    17 860,31
    +5,17 (+0,03 %)
     
  • BTC-EUR

    20 012,29
    -230,17 (-1,14 %)
     
  • CMC Crypto 200

    441,42
    -17,71 (-3,86 %)
     
  • S&P 500

    3 647,29
    -7,75 (-0,21 %)
     

Va-t-on manquer de salade et de tomates cet hiver ?

Les agriculteurs réduisent leur production pour faire face à la flambée des coûts énergétiques. - Credit:RYAD KRAMDI / AFP

La flambée des prix de l’énergie contraint certains agriculteurs à ne plus chauffer leur serre, rapporte le « Financial Times ».

La hausse des prix de l'énergie risque de provoquer des pénuries dans les supermarchés cet hiver. C'est en tout cas ce que redoute la famille de Tony Montalbano, qui cultive des légumes dans le sud-est de l'Angleterre depuis des décennies. Les récessions, les chocs économiques ou les épisodes d'inflation élevée n'ont jamais interrompu sa production, mais cette année la flambée des coûts de chauffage de ses serres l'a contraint à envisager d'abandonner la culture de ses concombres habituels, rapporte le Financial Times, relayé par Courrier international.

« Les prix sont devenus incontrôlables, ils sont ridiculement élevés », déplore le quadragénaire. Comme Tony Montalbano, dans le reste de l'Europe les agriculteurs et les entreprises alimentaires réduisent leur production pour faire face à la flambée des coûts énergétiques. Certaines cultures nécessitent un chauffage intensif dans les climats plus froids. C'est le cas des concombres, des tomates et de la laitue, qui sont les plus directement touchés. Et cette crise énergétique pourrait avoir un impact sur toute la chaîne d'approvisionnement alimentaire européenne, à cause de la hausse du prix des engrais ou des aliments pour animaux.

À LIRE AUSSI« Cette crise aurait dû être le moment de gloire du nucléaire français ! »

Les Pays-Bas, auteurs de près d'un cinquième des exportations de tomates, voient de nombreuses serres s'éteindre. Les entreprises qui utilisent normalement l'éclairage pour aider à la culture d [...] Lire la suite

VIDÉO - Shrinkflation, ou inflation par réduction : cette technique choquante des industriels pour vous faire payer plus cher un produit rétréci