La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 068,59
    -125,57 (-1,75 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 229,56
    -70,05 (-1,63 %)
     
  • Dow Jones

    34 265,37
    -450,02 (-1,30 %)
     
  • EUR/USD

    1,1355
    +0,0037 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 836,10
    -6,50 (-0,35 %)
     
  • BTC-EUR

    31 500,86
    -2 883,37 (-8,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    870,86
    +628,18 (+258,85 %)
     
  • Pétrole WTI

    84,83
    -0,72 (-0,84 %)
     
  • DAX

    15 603,88
    -308,45 (-1,94 %)
     
  • FTSE 100

    7 494,13
    -90,88 (-1,20 %)
     
  • Nasdaq

    13 768,92
    -385,10 (-2,72 %)
     
  • S&P 500

    4 397,94
    -84,79 (-1,89 %)
     
  • Nikkei 225

    27 522,26
    -250,67 (-0,90 %)
     
  • HANG SENG

    24 965,55
    +13,20 (+0,05 %)
     
  • GBP/USD

    1,3546
    -0,0055 (-0,40 %)
     

Que va changer l'ouverture à la concurrence pour la SNCF?

·2 min de lecture

Nouveaux acteurs, meilleurs services, guerre des prix: ce qui va changer sur le réseau français avec la fin du monopole dans le transport ferroviaire de passagers.

En ce 17 septembre, Emmanuel Macron tient à célébrer les 40 ans du TGV, gare de Lyon, à Paris. Le chef de l’Etat salue alors cette "fierté industrielle, historique et humaine" et promet "de poursuivre en grand cette passion française pour le train !". Des mots bien doux aux oreilles des dirigeants de la SNCF, ministres et anciens ministres des Transports réunis ce jour-là, à l’heure d’un tournant majeur dans l’histoire du rail. Sur un quai voisin, une rame de la "Frecciarossa", la "flèche rouge" de la société publique italienne Trenitalia, pointe déjà discrètement son nez, en cours d’essais techniques. D’ici à Noël, le premier challenger de la SNCF sur les lignes à grande vitesse attaquera la liaison la plus fréquentée et la plus rentable de France, en direction de Lyon et Milan, mettant fin à quatre-vingt-trois ans de monopole dans le transport intérieur de passagers. Les Italiens sont encore bien mystérieux sur la date exacte du lancement officiel, "mais quand on va voir les images des rames rouges tourner en boucle sur BFMTV, ça va un peu piquer", anticipe un dirigeant de la compagnie française.

25 ans après ses voisins

Près d’un quart de siècle après la Suède, le Royaume-Uni, l’Allemagne ou l’Italie, l’ouverture à la concurrence en France devient donc réalité. C’est inscrit dans la loi Pacte ferroviaire votée en 2018. Une transposition de la réglementation européenne qui libéralise les lignes à grande vitesse, ouvertes en accès libre depuis décembre 2020 dans l’Hexagone, mais aussi le trafic régional conventionné. Fin 2023, tout nouveau contrat d’exploitation pour les TER devra être soumis à un appel d’offres. La SNCF a déjà perdu une manche fin octobre. La Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur a confié la ligne Marseille-Nice à Transdev, une société privée, filiale de la Caisse des dépôts et du groupe familial allemand Rethmann. Et la lutte s’annonce rude avec les suivantes: régions Ile-de-France, Grand Est, Hauts-de-France et Pays de la Loire.

Pour l’heure, plusieurs questions cruciales restent sans réponse. Faut-il s’attendre à une guerre des prix sur les TGV ? À de meilleurs services ou, au contraire, à une com[...]

Lire la suite sur challenges.fr

VIDÉO - 5 choses à savoir sur la SNCF

À lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles