Marchés français ouverture 8 h 47 min

Quel est le véritable coût du gaz russe bon marché ?

latribune.fr

Commençons par le lieu où le gaz est extrait : dans la péninsule de Yamal. C'est là que sera produit le gaz du gazoduc Nord Stream 2. A l'origine, Yamal n'appartenait pas à la Russie. L'Empire russe a commencé la colonisation de Yamal au XVIe siècle. La couronne russe s'intéressait surtout à la richesse des fourrures, qui étaient vendues à l'Europe. Un tiers du Trésor public de l'Etat russe a été alimenté par la vente de fourrures à l'Ouest. Pour ce faire, des terres ont été saisies. Les peuples autochtones de Yamal ont résisté à la colonisation et, en réaction, les colonialistes les ont brutalement tués.

Mandalada

Avec l'avènement du pouvoir soviétique, les peuples autochtones ont été séparés de leurs enfants et de leurs rennes par la force. Les peuples autochtones ont organisé la Mandalada, un mouvement de sauvegarde de leur mode de vie traditionnel. Après une résistance acharnée, les participants de la Mandalada ont été arrêtés.

La découverte de gisements de pétrole et de gaz dans la péninsule de Yamal, qui promettait la prospérité de la région, n'a pas amélioré, mais plutôt aggravé la situation. Gazprom continue à s'emparer des terres des peuples indigènes de Yamal, essayant d'en extraire encore plus de gaz. En conséquence, la population locale se retrouve sans pâturage pour les rennes. Pour les peuples indigènes de Yamal, peu de choses ont changé depuis le XVIe siècle : l'empire leur a pris des fourrures pour les vendre à l'Ouest. Maintenant, l'empire leur prend du pétrole et du gaz pour le vendre à l'Occident. La part du lion des recettes fiscales provenant de la vente des combustibles fossiles ne reste pas dans le Yamal, mais est envoyé à Moscou.

Brûlage à la torche

L'un des graves problèmes

(...) Lire la suite sur La Tribune.fr