La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 287,07
    +52,93 (+0,85 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 032,99
    +39,56 (+0,99 %)
     
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,68 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1980
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 777,30
    +10,50 (+0,59 %)
     
  • BTC-EUR

    45 941,07
    -6 063,30 (-11,66 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,97
    +7,26 (+0,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,07
    -0,39 (-0,61 %)
     
  • DAX

    15 459,75
    +204,42 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 019,53
    +36,03 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,58 (+0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,68 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    28 969,71
    +176,57 (+0,61 %)
     
  • GBP/USD

    1,3840
    +0,0056 (+0,41 %)
     

La vérité sur l’évolution des effectifs hospitaliers

·2 min de lecture

INFOGRAPHIE - Selon une note de l’expert François Ecalle, le nombre de fonctionnaires hospitaliers progresse de moins en moins vite, contrairement aux effectifs de l’Etat et des collectivités locales.

Les effectifs des fonctionnaires hospitaliers ? Cette question est un véritable serpent de mer, qui revient régulièrement dans le débat public, surtout depuis le début de la crise sanitaire. Pour y voir plus clair, Challenges s’est appuyé sur une note à paraître de l’ancien magistrat de la Cour des comptes, François Ecalle, qui pilote désormais le site Fipéco. L’expert y détaille l’évolution des effectifs dans les trois versants de la fonction publique depuis 1997. Au total, le nombre de fonctionnaires a grimpé de 21% pour atteindre 5,6 millions d’agents fin 2019. En apparence, les , qui emploient 1,2 million de personnes, font mieux que la moyenne, avec une progression de 32%, soit 1,3% par an. Mais ce chiffre brut doit être nuancé.

Tout d’abord, l’essentiel de la hausse du nombre de fonctionnaires s’est produit entre 1997 et 2007 dans les trois fonctions publiques. L’Etat a enregistré 136.000 postes en plus de 1997 à 2002 puis 12.000 lors du quinquennat suivant. Les en ont créé pas moins de 390.000 durant cette décennie, qui a notamment été marquée par la montée en puissance des structures intercommunales. Censée permettre une mutualisation des moyens avec les mairies et donc des économies de postes, la création de ces nouvelles entités a surtout débouché sur des doublons de services et donc sur un dérapage des effectifs. Enfin, dans les hôpitaux, la hausse des personnels a aussi été conséquente avec 79.000 postes en plus de 1997 à 2002 puis 100.000 de 2002 à 2007.

Des effectifs hospitaliers qui progressent de moins en moins

Toutefois, une grande partie de cette progression est liée aux lois Aubry sur les 35 heures, qui ont été très délicates à gérer. Comme le souligne François Ecalle, la croissance des effectifs a été particulièrement forte entre 1999 et 2004, avec 2,5% en moyenne par an, du fait des recrutements effectués pour compenser la baisse du temps de travail des personnels en place. En revanche, depuis 2007, la progression n’a cessé de ralentir avec[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi