Marchés français ouverture 4 h 21 min
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,42 (-0,48 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,93 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,75 (+0,58 %)
     
  • EUR/USD

    1,1715
    -0,0016 (-0,14 %)
     
  • HANG SENG

    24 101,64
    -819,12 (-3,29 %)
     
  • BTC-EUR

    39 502,33
    -1 722,74 (-4,18 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 154,46
    -71,07 (-5,80 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     

Vénus : le climat nocturne de notre voisine se dévoile

·2 min de lecture

Si Vénus est la planète la plus proche de la Terre, notre voisine préserve néanmoins certains mystères. Une équipe de chercheurs japonais, menée par le professeur Takeshi Imamura de l’université de Tokyo, a annoncé dans une étude publiée dans Nature Astronomy, le 21 juillet, plusieurs avancées dans la compréhension du climat nocturne à la surface de Vénus. Les astronomes ont expliqué avoir utilisé le satellite japonais Akatsuki et ses caméras infrarouges afin de surveiller le mouvement des nuages dans son atmosphère et en apprendre plus sur la dynamique météorologique à la surface de la planète.

Les mystérieuses nuits vénusiennes

Vénus reste encore mystérieuse, malgré diverses explorations menées entre 1970 et 2006 avec les missions soviétiques Venera ou américaines avec Venus Express et Pioneer Venus Orbiter. Le climat à la surface de la deuxième planète du Système solaire diffère grandement selon le jour ou la nuit. Si elle partage des similarités avec la Terre, Vénus possède des caractéristiques particulières. Avec une rotation de 6,52 km/h, les journées sur Vénus durent 116 jours et 18 heures, tandis que les nuits peuvent perdurer jusqu’à 58 jours. La face nocturne reçoit si peu de lumière du Soleil qu'il en devient extrêmement difficile d'y discerner les fluctuations du climat.

Schéma des trois principaux courants parcourant Vénus. © JAXA, Imamura et al.
Schéma des trois principaux courants parcourant Vénus. © JAXA, Imamura et al.

L'atmosphère de Vénus se déplace d’est en ouest le long de l’équateur et parcourt un tour complet de l'astre en seulement quatre jours. C'est un phénomène que l’on nomme « super-rotation ». En parallèle, deux autres courants interagissent sur la planète : des vents circulant de façon longitudinale en partant de l’équateur vers les pôles en journée, et des vents soufflant depuis les mêmes pôles vers la bande équatoriale la nuit.

C’est ce dernier évènement qu’ont observé les équipes du professeur Imamura avec la sonde Akatsuki. Les chercheurs espèrent que l’accumulation de données et d’informations sur le...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles