La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 783,41
    -135,09 (-2,28 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 348,60
    -78,54 (-2,29 %)
     
  • Dow Jones

    29 590,41
    -486,27 (-1,62 %)
     
  • EUR/USD

    0,9693
    -0,0145 (-1,47 %)
     
  • Gold future

    1 651,70
    -29,40 (-1,75 %)
     
  • BTC-EUR

    19 567,37
    -243,35 (-1,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    434,61
    -9,92 (-2,23 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,43
    -4,06 (-4,86 %)
     
  • DAX

    12 284,19
    -247,44 (-1,97 %)
     
  • FTSE 100

    7 018,60
    -140,92 (-1,97 %)
     
  • Nasdaq

    10 867,93
    -198,88 (-1,80 %)
     
  • S&P 500

    3 693,23
    -64,76 (-1,72 %)
     
  • Nikkei 225

    27 153,83
    -159,30 (-0,58 %)
     
  • HANG SENG

    17 933,27
    -214,68 (-1,18 %)
     
  • GBP/USD

    1,0857
    -0,0398 (-3,54 %)
     

Vénissieux : Un homme tué par balles, le tireur en fuite

Laurent Cipriani

MINGUETTES - La victime âgée de 43 ans et défavorablement connue des services de police est décédée ce jeudi matin à l’hôpital, après avoir été touchée à la tête, au thorax et à la jambe

Un homme de 43 ans est décédé jeudi matin dans un hôpital de Vénissieux, près de Lyon, après avoir été blessé par trois balles, ont indiqué à l’AFP la police et le parquet de Lyon.

« La victime, âgée de 43 ans, était atteinte par des projectiles au niveau de la tête, du thorax et de la jambe », a expliqué le parquet de Lyon, qui a confié l’enquête de flagrance pour « homicide aggravé » à la Direction zonale de police judiciaire (DZPJ).

La victime « très défavorablement » connue des services de police

L’homme, né à Lyon et « très défavorablement » connu des services de police, a été mortellement touché dans la nuit de mercredi à jeudi dans le quartier des Minguettes à Vénissieux.

Il a été ensuite transporté à l’hôpital par son frère, prévenu par des témoins, a précisé une source policière. Pris en charge par les équipes médicales qui ont tenté de le réanimer, il a succombé à ses blessures.

Quelques minutes les tirs, un véhicule, dont la description pourrait correspondre à celui vu par les témoins, refusait un contrôle de police, a le secrétaire départemental d’Alliance Police Nationale, Alain Barberis. Pour le moment, aucun lien entre ce refus d’obtempérer et le meurtre ne peut être établi, selon (...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Isère : Un homme écrase accidentellement son bébé de 17 mois avec son fourgon et le tue
Lyon : Accusées d’avoir falsifié la fiche d’un détenu pour le garder en prison, deux magistrates seront-elles relaxées ?
Crise énergétique : Le casse-tête des transports publics pour amortir l’explosion de leur facture d’énergie