La bourse ferme dans 1 h 55 min
  • CAC 40

    6 617,09
    -14,06 (-0,21 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 113,48
    -8,95 (-0,22 %)
     
  • Dow Jones

    34 332,36
    +135,54 (+0,40 %)
     
  • EUR/USD

    1,1966
    +0,0031 (+0,26 %)
     
  • Gold future

    1 788,90
    +12,20 (+0,69 %)
     
  • BTC-EUR

    27 603,38
    -990,72 (-3,46 %)
     
  • CMC Crypto 200

    791,68
    -50,96 (-6,05 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,50
    +0,20 (+0,27 %)
     
  • DAX

    15 568,81
    -20,42 (-0,13 %)
     
  • FTSE 100

    7 133,71
    +23,74 (+0,33 %)
     
  • Nasdaq

    14 398,86
    +29,15 (+0,20 %)
     
  • S&P 500

    4 273,30
    +6,81 (+0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    29 066,18
    +190,95 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    29 288,22
    +405,76 (+1,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,3914
    -0,0007 (-0,05 %)
     

Véligo: le succès fou du service de location de vélos électriques dopé par le Covid

·2 min de lecture

Une flotte de 20.000 vélos, 25.000 abonnés … Un an et demi après son lancement le service Véligo cartonne auprès des Franciliens. Au point de devenir un enjeu de campagne de Valérie Pécresse en vue des élections régionales.

Vous avez certainement déjà vu ces vélos électriques bleus et noirs dans les rues de Paris. Depuis septembre 2019, la région Île-de-France et Île-de-France Mobilités proposent . Au total, ce sont plus de 25.000 Franciliens qui se sont déjà laissés tenter.

Seule condition pour avoir accès à ces vélos électriques à partir de 40 euros par mois : être résident de l'île-de-France. Selon Île-de-France Mobilités, le "vélotaf" reste de loin l’utilisation principale du service. A noter que la location est limitée dans le temps: six mois, renouvelable une seule fois pour trois mois supplémentaires. Alors neuf mois, est-ce vraiment suffisant pour se convaincre de l’utilité d’un vélo électrique dans son quotidien? C’est en tout cas ce qu’affirme IDF Mobilités, selon qui 75% des utilisateurs ont acheté ou loué un autre vélo électrique à la fin de leur abonnement.

Lire aussi

Un contrat de 111 millions d’euros

L’exploitation de Véligo a été confiée en 2018 à Fluow, un groupement constitué de La Poste, Transdev, Vélogik et la start-up spécialisée en VAE Cyclez. Ils ont été missionnés pour six ans avec une enveloppe initiale de 61 millions d’euros pour l’exploitation de 10.000 vélos. Une enveloppe qui pouvait monter jusqu’à 111 millions d’euros si la demande de VAE était forte. Un scénario qui semble se dessiner.

Car la crise sanitaire n’a pas eu raison du programme de location, bien au contraire elle semble avoir créé un engouement pour les VAE. Alors que 10.000 Véligos circulaient en 2020, leur nombre vient d’atteindre 20.000. Mais cet engouement ne s’est pas fait sans pénurie et liste d’attente: "Comme tout le monde, on a eu des problèmes d’approvisionnement pendant la crise du Covid", confie Sébastien Mabille d’Île-de-France mobilités.

Lire aussi

Jusqu’à 4 mois d’attente après les confinements

À la sortie des confinements, au mois de mai et de novembre 2020, le temps d’attente pour obtenir un Véligo pouvait atteindre jusqu'à quatre mois, avec plus d’une centaine de nouvelles [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles