Marchés français ouverture 2 h 2 min
  • Dow Jones

    32 120,28
    +191,66 (+0,60 %)
     
  • Nasdaq

    11 434,74
    +170,29 (+1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    26 671,35
    -6,45 (-0,02 %)
     
  • EUR/USD

    1,0688
    +0,0003 (+0,03 %)
     
  • HANG SENG

    20 145,80
    -25,47 (-0,13 %)
     
  • BTC-EUR

    27 851,08
    -511,95 (-1,80 %)
     
  • CMC Crypto 200

    659,03
    -11,98 (-1,78 %)
     
  • S&P 500

    3 978,73
    +37,25 (+0,95 %)
     

Vélib' sous la menace de 10 millions d'euros de pénalités

·2 min de lecture

C’est de nouveau le bras de fer entre Vélib’ et les élus franciliens. Un rapport liste les lacunes du service de vélos en libre-service parisien, avec 10 millions d’euros de pénalités à la clé.

Décidément les relations entre , l’opérateur de Vélib’ et les élus ne sont pas au beau fixe. Dans un communiqué envoyé mardi 25 janvier, tard dans la soirée Autolib’Vélib’Métropole, le syndicat mixte qui regroupe Paris et 60 communes, dresse -à nouveau- . "Quatre ans après l’attribution du marché, le service n’offre pas une expérience fluide à ses près de 360.000 abonnés, en dépit d’actions correctives ou de l’injection de nouveaux vélos", regrette-t-il.

Dix millions d'euros de pénalités

Contacté par Challenges, Sylvain Raifaud, le président du SAVM (syndicat Autolib’Velib’Métropole) envisage de réclamer près de 10 millions d’euros de pénalités à Smovengo, comme le révèle le Canard Enchaîné dans son édition du 26 janvier, pour non-respect des critères de qualité inscrit dans le contrat pour 2021. "Il y a eu des améliorations, reconnait l’élu Vert de Paris, mais elles sont insuffisantes, avec notamment un vrai problème de régulation du service". Ainsi, alors que 98% des stations sont censées être garnies en permanence, selon le contrat, elles dépassent à peine la barre des 50%", pointe-t-il.

La qualité des vélos pose également toujours des problèmes. Le rapport du syndicat fourni aux élus, estime que moins d’un vélo sur cinq répondrait aux exigences du contrat. "Les critères sont, il est vrai, particulièrement strictes, reconnait Sylvain Raifaud. Ils tiennent compte, par exemple, du nombre de feux arrière cassés, qui sont très élevés", vu le niveau de dégradation générale des vélos dans la capitale française.

Lire aussi

Chez Smovengo, on ne nie pas les difficultés. Notamment celles concernant les 3.000 nouveaux vélos électriques qui étaient attendus à l’été 2021 mais qui n'ont été mis en service qu'en novembre 2021 du fait . Manque de chance, ces nouveaux vélos censés alléger la pression sur le système, ont subi une série de bug techniques. Avec des arrêts soudain de l’assistance pédalage, notamment, provenant d’une défaillance des contrôleurs de batterie. Un prob[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles