Marchés français ouverture 3 h 38 min
  • Dow Jones

    29 883,79
    +59,87 (+0,20 %)
     
  • Nasdaq

    12 349,37
    -5,74 (-0,05 %)
     
  • Nikkei 225

    26 804,11
    +3,13 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,2123
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • HANG SENG

    26 682,16
    +149,58 (+0,56 %)
     
  • BTC-EUR

    15 773,82
    +22,62 (+0,14 %)
     
  • CMC Crypto 200

    375,44
    +10,53 (+2,89 %)
     
  • S&P 500

    3 669,01
    +6,56 (+0,18 %)
     

Värde Partners récolte plus de 2,6 milliards USD et vise les opportunités issues de la dislocation des marchés

·3 min de lecture

Värde Partners, une société internationale de premier plan spécialisée dans les investissements alternatifs, a annoncé aujourd'hui la clôture définitive du « Värde Dislocation Fund » (le fonds de dislocation Värde ou le « Fonds »), dont le montant des engagements a atteint plus de 1,6 milliard USD, soit bien plus que son objectif de 1 milliard USD, en cinq mois de campagne de financement.

Le Fonds est destiné à des investissements dans les opportunités nées de la dislocation des marchés historiques et des bouleversements économiques résultant de la pandémie de Covid-19. Il a vocation à être utilisé de manière flexible à l'international, dans le cadre d'un large éventail de crédits mal évalués, sous pression et en difficulté.

Début 2020, Värde avait également initié un fonds de dislocation d'une valeur de 1 milliard USD récolté sur une plateforme bancaire privée, ce qui porte le capital total levé spécifiquement par Värde dans le cadre de stratégies de dislocation à plus de 2,6 milliards USD et fait suite à la clôture du 13e fonds phare de la société en décembre 2019.

« Nous pensons que l'impact considérable de la Covid-19 marque l'avènement d'un important cycle connecté », a déclaré George Hicks, cofondateur et coprésident-directeur général de la société. « Forts de la vaste expertise en matière de crédit acquise au cours de ces 27 dernières années, nous mettons à profit notre expérience des investissements à travers de nombreux cycles de crédit afin de nous orienter au fur et à mesure que cette crise évolue. »

« La vitesse inédite à laquelle la crise a engendré un mouvement de rupture dans la société et sur les marchés a radicalement endommagé l'économie mondiale. L'étendue des conséquences potentielles demeure incroyablement vaste, et nous nous attentons à des impacts de degrés divers à travers la planète », a affirmé Ilfryn Carstairs, coprésident-directeur général et directeur des investissements. Notre plateforme est armée pour nous permettre de saisir les opportunités qui s'offrent à nous et est capable d'être redirigée vers les marchés et les zones géographiques caractérisés par la meilleure valeur relative. »

Et Jon Fox, le président de la société, d'ajouter : « Cette stratégie fort demandée par une base diverse et internationale d'investisseurs met en exergue les perspectives de cycle de crédit à très vaste portée. Nous sommes ravis de constater que 55 % des engagements dans ce Fonds proviennent de nouveaux investisseurs, en dépit de l'absence totale de rencontres en personne pour le mettre en place. Nous avons innové pour attirer des investisseurs sur des plateformes virtuelles et nous sommes parvenus à dépasser notre objectif en à peine cinq mois. »

À propos de Värde Partners

Värde Partners est une société internationale de premier plan spécialisée dans les investissements alternatifs et ancrée dans le crédit et la dette décotée. Fondée en 1993, la société a investi 75 milliards USD depuis sa création et gère plus de 14 milliards USD au nom d’une base mondiale d’investisseurs. Les investissements de la société couvrent le crédit d’entreprise et négocié, l’immobilier et les hypothèques, le capital-investissement et les prêts directs. Värde emploie plus de 300 professionnels dans le monde entier et possède des bureaux à Minneapolis, New York, Londres, Singapour et d'autres villes asiatiques et européennes. Pour de plus amples informations, rendez-vous sur www.varde.com.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20201110005909/fr/

Contacts

Andrea Raphael
Responsable international de la communication et des relations publiques
+1-212-321-3784
communications@varde.com