La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 021,45
    +433,79 (+1,29 %)
     
  • Nasdaq

    13 124,99
    +93,31 (+0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    27 448,01
    -699,50 (-2,49 %)
     
  • EUR/USD

    1,2085
    +0,0009 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    27 718,67
    -512,37 (-1,81 %)
     
  • BTC-EUR

    41 008,28
    -4 408,73 (-9,71 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 340,15
    -47,76 (-3,44 %)
     
  • S&P 500

    4 112,50
    +49,46 (+1,22 %)
     

Utilitaires électriques : le bonus écologique élargi aux grands fourgons

·1 min de lecture

Pour favoriser l’achat de véhicules utilitaires 100% électriques par les entreprises, le gouvernement va élargir l’obtention du bonus écologique aux grands fourgons (Renault Master, Peugeot Boxer, Mercedes Sprinter…). Aujourd’hui, ces véhicules ne sont généralement pas éligibles aux aides de l’Etat car leur coût est supérieur à 60.000 euros. C’est justement ce plafond qui va être supprimé. “Le plafonnement du bonus à 60.000 euros va être supprimé pour les utilitaires électriques”, a annoncé Bruno Le Maire, le ministre de l'Économie, ce lundi 26 avril à l’issue d’une réunion avec la filière automobile.

Pour mémoire, le bonus écologique pour les personnes morales (les sociétés) est de 5.000 euros pour les véhicules de moins de 45.000 euros et il était de 3.000 euros pour les modèles de moins de 60.000 euros. Désormais, les 3.000 euros d’aides sont aussi valables si le prix est supérieur à 60.000 euros. Du moins jusqu’au 30 juin 2021, date à laquelle le montant du bonus sera raboté de 1.000 euros comme cela avait été annoncé par le gouvernement en fin d’année dernière. Le bonus écologique pour les grands fourgons électriques (de plus de 45.000 euros) passera alors de 3.000 à 2.000 euros.

>> Notre service - Faites des économies en testant notre comparateur d’Assurances Auto

Plus globalement, selon le ministre de l’Economie, 107.000 véhicules électriques ont été immatriculés en 2020. Un chiffre qui a triplé par rapport à l’année précédente. Mais comme l’a rappelé Luc Chatel, le président (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Fin du signalement des contrôles routiers, un ancien gendarme fait scandale… le JT Auto
Il oublie le frein à main : sa Ferrari termine dans un lac
Le nombre de voitures-radar privées va tripler cette année
Renault profite d’un effet prix positif, le plan Renaulution commence à porter ses fruits
Waze, Coyote… le signalement des contrôles de police pourra être interdit