Marchés français ouverture 41 min
  • Dow Jones

    31 928,62
    +48,38 (+0,15 %)
     
  • Nasdaq

    11 264,45
    -270,83 (-2,35 %)
     
  • Nikkei 225

    26 685,40
    -62,74 (-0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0702
    -0,0036 (-0,33 %)
     
  • HANG SENG

    20 164,52
    +52,42 (+0,26 %)
     
  • BTC-EUR

    27 838,46
    +184,66 (+0,67 %)
     
  • CMC Crypto 200

    663,77
    +7,94 (+1,21 %)
     
  • S&P 500

    3 941,48
    -32,27 (-0,81 %)
     

Vous utilisez le Netflix d’un ami ? Profitez-en, ça ne va pas durer

Netflix prévoit d’agir sur le partage des comptes vers la fin 2022, selon une note interne du service de vidéo à la demande par abonnement. Il ne s’agit pas de l’empêcher, mais de le faire payer aux abonnés. Littéralement.

La chasse au partage de compte sur Netflix va bientôt se matérialiser. Alors que le géant américain de SVOD a été historiquement très permissif, le ton doit changer d’ici la fin de l’année. C’est ce que révèle une note interne qu’a pu lire le New York Times, dans son édition du 10 mai. Dans ce document, il est aussi question de l’arrivée de la publicité sur le site.

Les détails sur la stratégie de Netflix en matière de partage de compte restent assez flous, mais les premières mesures devraient apparaître au cours des trois derniers mois de l’année 2022. C’est à ce moment-là que Netflix, selon les mots du NYT, « prévoit de commencer à sévir contre le partage de mots de passe parmi ses abonnés. »

Netflix
Netflix prépare les esprits à un changement de braquet sur les mots de passe. // Source : Numerama

C’est manifestement la première fois que l’on a un début de calendrier sur les intentions de Netflix. On savait que la plateforme de vidéo à la demande par abonnement souhaitait resserrer la vis, sans aller jusqu’à empêcher absolument tout partage de compte.

[Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles