La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 287,07
    +52,93 (+0,85 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 032,99
    +39,56 (+0,99 %)
     
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,68 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1980
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 777,30
    +10,50 (+0,59 %)
     
  • BTC-EUR

    48 217,88
    -3 971,66 (-7,61 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,97
    +7,26 (+0,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,07
    -0,39 (-0,61 %)
     
  • DAX

    15 459,75
    +204,42 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 019,53
    +36,03 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,58 (+0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,68 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    28 969,71
    +176,57 (+0,61 %)
     
  • GBP/USD

    1,3840
    +0,0056 (+0,41 %)
     

USA: Le plan de relance ne pourra pas inclure un salaire minimum de 15 dollars de l'heure

·1 min de lecture
USA: LE PLAN DE RELANCE NE POURRA PAS INCLURE UN SALAIRE MINIMUM DE 15 DOLLARS DE L'HEURE

WASHINGTON (Reuters) - La responsable chargée de protéger les règles du Sénat américain a déclaré jeudi que le plan de relance de 1.900 milliards de dollars (1.562 milliards d'euros) prévu pour atténuer l'impact économique du coronavirus aux Etats-Unis ne pourrait pas inclure un salaire minimum de 15 dollars de l'heure.

Joe Biden s'est dit "déçu par cette décision", a indiqué la porte-parole de la Maison blanche, Jen Psaki dans un communiqué, avant d'ajouter qu'"il travaillera avec les dirigeants du Congrès pour avancer, personne dans ce pays ne devrait travailler à temps plein et vivre dans la pauvreté."

"Nous n'abandonnerons pas et nous nous battrons pour relever le salaire minimum afin de venir en aide à des millions de travailleurs américains et à leurs familles", a annoncé Chuck Schumer, le chef de la majorité démocrate au Sénat.

Les démocrates souhaitent que le plan de relance suive un processus qui leur permettrait de le voter avec la majorité simple, donc sans avoir besoin de voix d'élus républicains pour l'adopter.

Mais certaines règles limitent ce qui peut être inclut dans un tel processus, et c'est à la responsable chargée de protéger les règles du Sénat américain, Elizabeth MacDonough, de trancher.

(Susan Cornwell et Eric Beech; version française Camille Raynaud)