La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 169,41
    +3,69 (+0,06 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 978,84
    +1,01 (+0,03 %)
     
  • Dow Jones

    33 800,60
    +297,03 (+0,89 %)
     
  • EUR/USD

    1,1905
    -0,0016 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    1 744,10
    -14,10 (-0,80 %)
     
  • BTC-EUR

    50 598,07
    +610,88 (+1,22 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 235,89
    +8,34 (+0,68 %)
     
  • Pétrole WTI

    59,34
    -0,26 (-0,44 %)
     
  • DAX

    15 234,16
    +31,48 (+0,21 %)
     
  • FTSE 100

    6 915,75
    -26,47 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    13 900,19
    +70,88 (+0,51 %)
     
  • S&P 500

    4 128,80
    +31,63 (+0,77 %)
     
  • Nikkei 225

    29 768,06
    +59,08 (+0,20 %)
     
  • HANG SENG

    28 698,80
    -309,27 (-1,07 %)
     
  • GBP/USD

    1,3706
    -0,0029 (-0,21 %)
     

Les USA extradent deux Américains vers le Japon dans l'affaire Ghosn

par Nate Raymond et David Shepardson
LES USA EXTRADENT DEUX AMÉRICAINS VERS LE JAPON DANS L'AFFAIRE GHOSN

par Nate Raymond et David Shepardson

BOSTON (Reuters) - Deux Américains accusés d'avoir aidé l'homme d'affaires et ancien patron du groupe Renault-Nissan Carlos Ghosn à fuir fin 2019 le Japon fin 2019 où il devait être jugé ont été remis lundi aux autorités japonaises pour être extradés des États-Unis, a déclaré leur avocat.

Ces derniers mois, les avocats de Michael Taylor, un ancien des forces spéciales de l'armée américaine, et de son fils, Peter Taylor, avait engagé une véritable bataille judiciaire pour éviter aux deux hommes d'être envoyés au Japon.

La Cour suprême des Etats-Unis a rejeté le mois dernier un recours déposé par les avocats de Michael Taylor, un ancien membre des forces spéciales américaines, et de son fils Peter, visant à bloquer cette extradition autorisée par une juridiction inférieure, ouvrant la voie à une extradition.

"C'est un jour triste pour la famille et pour tous ceux qui pensent que les anciens militaires méritent un meilleur traitement de la part de leur propre pays", a déclaré un des avocats dans une déclaration.

Le ministère américain de la justice et le département d'État américain ont refusé de commenter.

(Version française Matthieu Protard)