La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,51
    +28,42 (+0,45 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 034,25
    +34,81 (+0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 777,76
    +229,23 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,2168
    +0,0100 (+0,83 %)
     
  • Gold future

    1 832,00
    +16,30 (+0,90 %)
     
  • BTC-EUR

    47 087,62
    +212,60 (+0,45 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 480,07
    +44,28 (+3,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    64,82
    +0,11 (+0,17 %)
     
  • DAX

    15 399,65
    +202,91 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 129,71
    +53,54 (+0,76 %)
     
  • Nasdaq

    13 752,24
    +119,39 (+0,88 %)
     
  • S&P 500

    4 232,60
    +30,98 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 357,82
    +26,45 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    28 610,65
    -26,81 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3990
    +0,0097 (+0,70 %)
     

USA/Capitole: Le policier attaqué le 6 janvier est décédé de cause naturelle

·1 min de lecture
USA/CAPITOLE: LE POLICIER ATTAQUÉ LE 6 JANVIER EST DÉCÉDÉ DE CAUSE NATURELLE

WASHINGTON (Reuters) - Le médecin légiste en chef du district de Columbia a statué que l'agent de police du Capitole qui s'était retrouvé face à une foule de partisans de l'ancien président américain Donald Trump, lors de l'attaque du 6 janvier dernier, était mort de cause naturelle.

Le bureau du médecin légiste a déclaré lundi que la cause du décès de Brian Sicknick, 42 ans, était naturelle à la suite d'un accident vasculaire cérébral. Il est décédé le lendemain des violences du 6 janvier.

Ces conclusions signifient qu'il sera difficile pour les procureurs fédéraux de porter des accusations d'homicide en rapport avec la mort de l'officier.

Deux hommes - George Tanios et Julian Khater - sont accusés d'avoir agressé trois policiers, dont Brian Sicknick, en les aspergeant d'un produit chimique irritant le 6 janvier.

(Brad Heath et Sarah N. Lynch; version française Camille Raynaud)