La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 258,32
    +338,48 (+1,00 %)
     
  • Nasdaq

    14 896,85
    +150,45 (+1,02 %)
     
  • Nikkei 225

    29 639,40
    -200,31 (-0,67 %)
     
  • EUR/USD

    1,1699
    -0,0032 (-0,27 %)
     
  • HANG SENG

    24 221,54
    +122,40 (+0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    37 125,44
    +866,22 (+2,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 086,82
    +46,34 (+4,45 %)
     
  • S&P 500

    4 395,64
    +41,45 (+0,95 %)
     

L'armée américaine a détruit une voiture piégée à Kaboul

·2 min de lecture

L'armée américaine affirme avoir détruit dimanche à Kaboul une voiture piégée destinée à un attentat suicide contre l'aéroport. Une deuxième frappe aurait atteint une maison à proximité.

Les Etats-Unis ont réalisé dimanche à Kaboul une frappe contre un véhicule chargé d'explosifs, afin de "supprimer une menace imminente" de l'Etat islamique au Khorasan (EI-K) contre l'aéroport, alors que les dernières évacuations se poursuivent à deux jours du retrait américain. Un porte-parole des talibans a confirmé la frappe, affirmant qu'un véhicule piégé avait été détruit alors qu'il se dirigeait vers l'aéroport et qu'une probable deuxième frappe avait atteint une maison située à proximité.

"Les forces américaines ont mené aujourd'hui une frappe aérienne défensive" de drone, lancée depuis l'extérieur de l'Afghanistan, "contre un véhicule à Kaboul, éliminant une menace imminente de l'EI-K contre l'aéroport international" Hamid Karzai, a précisé Bill Urban, un porte-parole du commandement central. "Nous sommes certains d'avoir atteint la cible", a-t-il ajouté. "De fortes explosions secondaires provenant du véhicule ont montré la présence d'une quantité importante d'explosifs", a-t-il souligné, précisant ne pas avoir d'indication sur d'éventuelles victimes civiles à ce stade.

Menace précise et crédible

Joe Biden avait fait savoir samedi qu'une nouvelle attaque islamiste était "hautement probable", après l'attentat de jeudi aux abords de l'aéroport de Kaboul, revendiqué par l'EI-K et qui a fait plus d'une centaine de morts dont 13 militaires américains. L'ambassade américaine à Kaboul avait exhorté tous les Américains à quitter les abords de l'aéroport "en raison d'une menace précise et crédible". Les Etats-Unis avaient annoncé samedi avoir effectué une frappe de drone dans l'est de l'Afghanistan, tuant deux membres "de haut niveau" du groupe Etat islamique et en blessant un troisième, et prévenu que ce ne serait pas "la dernière".

Joe Biden a reçu dimanche solennellement sur une base militaire du Delaware (nord-est) les dépouilles des 13 militaires américains, une cérémonie difficile au moment où le président américain est sous le feu des critiques pour sa gestion[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles