La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,51
    +28,42 (+0,45 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 034,25
    +34,81 (+0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 777,76
    +229,23 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,2168
    +0,0100 (+0,83 %)
     
  • Gold future

    1 832,00
    +16,30 (+0,90 %)
     
  • BTC-EUR

    46 893,76
    +166,51 (+0,36 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 480,07
    +44,28 (+3,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    64,82
    +0,11 (+0,17 %)
     
  • DAX

    15 399,65
    +202,91 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 129,71
    +53,54 (+0,76 %)
     
  • Nasdaq

    13 752,24
    +119,39 (+0,88 %)
     
  • S&P 500

    4 232,60
    +30,98 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 357,82
    +26,45 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    28 610,65
    -26,81 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3990
    +0,0097 (+0,70 %)
     

USA: Biden prêt à un "compromis" sur son plan d'infrastructures

par Jarrett Renshaw et Susan Cornwell
·2 min de lecture
USA: BIDEN PRÊT À UN "COMPROMIS" SUR SON PLAN D'INFRASTRUCTURES

par Jarrett Renshaw et Susan Cornwell

WASHINGTON (Reuters) - Le président américain Joe Biden s'est entretenu lundi avec un groupe bipartite de parlementaires ayant tous occupé un poste de gouverneur ou de maire, alors que la Maison blanche cherche à sceller un accord avec le Congrès sur son plan de plus de 2.000 milliards de dollars pour les infrastructures et l'emploi.

Joe Biden a dit avoir choisi les participants à la réunion pour leur expérience et leur capacité à trouver des compromis, avec l'espoir de convaincre ses pairs démocrates et les républicains de convenir d'un projet de loi ambitieux.

"Je suis disposé à un compromis et à voir ce que nous pouvons faire et ce sur quoi nous pouvons nous rassembler", a dit le locataire de la Maison blanche. "J'ai remarqué que tout le monde est d'accord pour les infrastructures. La question est de savoir qui va payer".

Parmi les participants à la réunion figuraient cinq élus démocrates, quatre républicains - dont un ayant tenté de bloquer la certification par le Congrès de la victoire électorale de Joe Biden - et un indépendant.

A l'issue des discussions, les élus ont affiché leur optimisme sur l'hypothèse d'un accord, mais des divisions demeuraient sur le financement de ce vaste plan et sur les mesures devant figurer dans celui-ci.

C'était la deuxième réunion organisée par Joe Biden avec un groupe bipartite de parlementaires dans l'espoir de définir les contours du projet de loi sur les infrastructures.

La plupart des électeurs américains se disent favorables à la rénovation des routes et ponts du pays et souhaitent que les entreprises financent les travaux. Mais les républicains du Congrès jugent le plan de Joe Biden trop ambitieux et nombre d'entre eux refusent que les impôts sur les entreprises soient relevés.

(Jarrett Renshaw, David Morgan et Susan Cornwell; version française Jean Terzian)