La bourse ferme dans 3 h 58 min
  • CAC 40

    6 664,05
    +54,74 (+0,83 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 125,86
    +22,83 (+0,56 %)
     
  • Dow Jones

    34 930,93
    -127,59 (-0,36 %)
     
  • EUR/USD

    1,1881
    +0,0034 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    1 831,30
    +26,70 (+1,48 %)
     
  • BTC-EUR

    33 840,16
    -452,26 (-1,32 %)
     
  • CMC Crypto 200

    942,11
    +12,18 (+1,31 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,66
    +0,27 (+0,37 %)
     
  • DAX

    15 644,49
    +74,13 (+0,48 %)
     
  • FTSE 100

    7 083,67
    +67,04 (+0,96 %)
     
  • Nasdaq

    14 762,58
    +102,01 (+0,70 %)
     
  • S&P 500

    4 400,64
    -0,82 (-0,02 %)
     
  • Nikkei 225

    27 782,42
    +200,76 (+0,73 %)
     
  • HANG SENG

    26 315,32
    +841,44 (+3,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3962
    +0,0054 (+0,39 %)
     

USA: Biden instaure un jour férié pour commémorer la fin de l'esclavage

·1 min de lecture
USA: BIDEN INSTAURE UN JOUR FÉRIÉ POUR COMMÉMORER LA FIN DE L'ESCLAVAGE

par Trevor Hunnicutt et Nandita Bose

WASHINGTON (Reuters) - Le président américain Joe Biden et sa vice-présidente Kamala Harris ont promulgué jeudi un projet de loi établissant le 19 juin ("Juneteenth") comme un jour férié fédéral aux Etats-Unis pour commémorer la fin légale de l'esclavage des afro-américains.

Ce texte, adopté mercredi à une écrasante majorité par la Chambre des représentants après avoir été préalablement approuvé à l'unanimité par le Sénat, marque ce jour de 1865 où un général unioniste a informé un groupe d'esclaves du Texas qu'ils avaient été rendus libres deux ans plus tôt par la proclamation d'émancipation effectuée par le président Abraham Lincoln durant la Guerre de Sécession.

"Juneteenth marque à la fois une longue et difficile nuit de soumission à l'esclavage et une promesse d'un matin plus lumineux à venir", a déclaré Joe Biden, ajoutant que cette date était un rappel du "terrible tribut" que l'esclavage a engendré et continue d'engendrer aux Etats-Unis.

S'exprimant devant un auditoire composé de 80 élus du Congrès, de représentants locaux et de figures communautaires et d'activistes, le locataire démocrate de la Maison blanche a dit que les "grandes nations n'ignorent pas leurs moments les plus douloureux (...) Elles les acceptent".

(Trevor Hunnicutt, Nandita Bose et Heather Timmons; verison française Jean Terzian)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles