La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 082,47
    +261,17 (+0,77 %)
     
  • Nasdaq

    13 900,01
    +113,75 (+0,83 %)
     
  • Nikkei 225

    28 508,55
    -591,83 (-2,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,2037
    -0,0004 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    28 621,92
    -513,81 (-1,76 %)
     
  • BTC-EUR

    46 175,62
    -715,38 (-1,53 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 283,08
    +20,11 (+1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 164,06
    +29,12 (+0,70 %)
     

USA: Biden annonce des mesures pour lutter contre la violence par armes à feu

par Steve Holland et Jeff Mason
·2 min de lecture
USA: BIDEN ANNONCE DES MESURES POUR LUTTER CONTRE LA VIOLENCE PAR ARMES À FEU

par Steve Holland et Jeff Mason

WASHINGTON (Reuters) - Le président américain Joe Biden et le ministre fédéral de la Justice (Attorney General) Merrick Garland ont annoncé jeudi des mesures restreintes destinées à lutter contre la violence par armes à feu dans le pays, la Maison blanche évoquant de premiers pas pour endiguer les fusillades de masse et les suicides.

Parmi les nouvelles mesures figure un projet du département de la Justice pour lutter contre la propagation des "fusils fantômes" artisanaux et d'accessoires permettant de transformer certaines armes de poing en fusils.

Joe Biden a indiqué qu'il allait demander à l'agence fédérale en charge des armes à feu de publier annuellement un rapport sur le trafic d'armes aux Etats-Unis et qu'il allait faciliter l'adoption dans chaque Etats du pays de lois destinées à empêcher les individus considérés comme dangereux pour eux-mêmes ou autrui de se procurer des armes.

Le locataire démocrate de la Maison blanche a exprimé son souhait de mesures plus strictes, pour lesquelles il aura besoin de l'appui du Congrès, évoquant notamment une interdiction des fusils d'assaut et la levée d'une exception protégeant les fabricants d'armes de toute poursuite judiciaire.

Les décrets présidentiels dévoilés jeudi ne sont pas législatifs. La Maison blanche a toutefois promis que des mesures supplémentaires seraient prises bientôt.

"Aujourd'hui nous prenons des mesures pour confronter davantage qu'une crise des armes à feu, qui est en fait une crise de santé publique", a déclaré Joe Biden depuis les jardins de la Maison blanche, devant une assemblée constituée des proches de victimes de fusillades.

"C'est une épidémie, bon sang, et cela doit cesser", a ajouté le président américain.

(Steve Holland, Jeff Mason et Heather Timmons; version française Jean Terzian)