Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,33 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 544,29
    +633,86 (+1,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 446,82
    -21,28 (-1,45 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,05 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,76 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0041 (+0,32 %)
     

US Open: "Un joueur va mourir et ils verront", Medvedev alerte sur les dangers liés à la chaleur

US Open: "Un joueur va mourir et ils verront", Medvedev alerte sur les dangers liés à la chaleur

Qualifié pour les demi-finales de l'US Open après sa victoire face à Andrey Rublev, Daniil Medvedev n'a pas apprécié les conditions lors de la rencontre. Vainqueur en trois sets (6-4, 6-3, 6-4) face à son compatriote ce mercredi après-midi, le Russe a souffert de la chaleur. "Un joueur va mourir et ils verront", a même lancé en plein match Medvedev.

En conférence de presse après son match, Daniil Medvedev a poursuivi sur sa lancée: "On transpire tellement, on utilise tellement de serviettes, que les marques rouges que j'ai sur le visage (sur le nez, les pommettes et autour de la bouche, ndlr) ne sont pas des brûlures du soleil, mais parce que je n'ai plus de peau", a souligné le vainqueur de l'US Open en 2021, en ajoutant que le visage de son adversaire du jour Andrey Rublev était dans le même état.

Daniil Medvedev a passé 2 heures 48 sur le court pour venir à bout de son compatriote. "Nous avons tout donné. Mais le problème est que si le match avait duré plus longtemps, on en aurait laissé encore plus. J'étais vidé, mais si le match avait continué, j'aurais trouvé encore de l'énergie. Alors ce qui est un peu dangereux, c'est de savoir jusqu'où nous serions allés", a commenté encore le joueur de 27 ans.

Medvedev n'a pas forcément de solution

Pour autant, malgré ce constat, Daniil Medvedev n'a pas forcément de solution à proposer. "Il est bon d'en parler avant que quelque chose n'arrive", a prévenu l'ancien numéro un mondial. "Il fait chaud comme ça depuis plusieurs jours, mais on ne peut pas suspendre le tournoi quatre jours, ça pose des problèmes pour la TV, pour la billetterie, a ajouté Medvedev. Jouer au meilleur des trois sets quand les conditions sont celles-là? Certains joueurs ne seront pas d'accord parce que, en cinq sets, à deux sets à zéro on peut toujours espérer revenir."

PUBLICITÉ

"Même si on décide de jouer tous les matchs de nuit, on se rend compte avec le match Sinner-Zverev (lundi) qu'ils n'étaient pas en tellement meilleur état qu'Andrey (Rublev) et moi parce que les nuits à New York peuvent être très chaudes et humides", a conclu Daniil Medvedev. Vendredi, le Russe défiera l'Espagnol Carlos Alcaraz, vainqueur en trois sets d'Alexander Zverev mercredi soir.

Article original publié sur RMC Sport