US / Eco : Bernanke demande au Congrès d'éviter la "falaise fiscale"

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
HX6.F3,1670,000

Ben Bernanke, le président de la Fed, intervenait aujourd'hui devant le Club économique de New York (Francfort: A0DKRK - actualité) . Lors de sa prestation, le leader de la Banque centrale américaine a tenu une fois encore à avertir le Congrès des risques du "fiscal cliff", la fameuse "falaise fiscale". Bernanke veut donc éviter cette situation où les augmentations des taxes, couplées à des réductions de dépenses, pourraient faire tomber les Etats-Unis en récession l'an prochain. Il demande au Congrès et à l'administration Obama de parvenir à un accord budgétaire.

Par ailleurs, Bernanke rappelle au Congrès qu'il devra rehausser le plafond de la dette publique américaine, afin que le pays ne se retrouve pas en situation de défaut. Un échec de ce point de vue aurait également un coût élevé pour l'économie, insiste le président de la Federal Reserve. Bernanke souligne, une fois de plus, la nécessité d'une réduction de la dette fédérale sur le long terme, de manière à assurer expansion économique et stabilité. Le patron de la Fed juge que ces incertitudes limitent sans doute les investissements et les dépenses, de même qu'elles affectent les investisseurs.

Le président de la Banque espère donc un cercle vertueux, la résolution de la crise fiscale devant permettre d'éviter un choc économique sévère et soudain, tout en aidant à soutenir la croissance et l'emploi. Une économie plus solide aurait par la suite pour conséquence, de contribuer à réduire les déficits et d'atteindre un niveau de "soutenabilité fiscale" à long terme. Bernanke doute par contre que la Fed ait les outils pour contrer les conséquences de la "falaise fiscale" en cas d'échec.

Actualités relatives :