US / Eco : Ben Bernanke juge qu'une politique agressive demeure nécessaire

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
BELI.PA29,500,40

Ben Bernanke, le président de la Fed, intervient donc ce soir sur les questions monétaires et économiques. Le (Paris: FR0000072399 - actualité) leader de la Banque centrale américaine a tenu à confirmer qu'une politique monétaire agressive et donc ultra-accommodante demeurait très importante, compte tenu du niveau toujours "inacceptable" du chômage aux Etats-Unis, dans un contexte d'inflation par ailleurs contenue.

Bernanke estime que le taux d'inflation aux USA devrait rester sous les 2%. Le timonier de la Fed se montre par contre toujours préoccupé par le marché du travail et l'économie.

Bernanke demande bien évidemment avec insistance au Congrès d'agir vite pour rehausser le plafond de la dette, afin d'éviter les conséquences potentiellement désastreuses d'un défaut.

Le président de la Fed compare même le Congrès et ses législateurs à une famille prétendant qu'elle pourrait améliorer sa situation de crédit en décidant de ne plus payer ses factures. Dans le même registre que Barack Obama plus tôt ce jour, Bernanke juge qu'un relèvement du plafond de la dette nationale n'a rien à voir avec l'approbation de dépenses additionnelles.

"Il est très très important que le Congrès prenne les mesures nécessaires pour relever le plafond de la dette", a lancé Bernanke lors de l'événement organisé par l'Université du Michigan.