La bourse ferme dans 36 min
  • CAC 40

    6 305,89
    +18,82 (+0,30 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 025,68
    -7,31 (-0,18 %)
     
  • Dow Jones

    34 052,44
    -148,23 (-0,43 %)
     
  • EUR/USD

    1,2026
    +0,0046 (+0,38 %)
     
  • Gold future

    1 773,50
    -6,70 (-0,38 %)
     
  • BTC-EUR

    46 127,78
    -119,85 (-0,26 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 246,95
    -52,00 (-4,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,11
    -0,02 (-0,03 %)
     
  • DAX

    15 405,53
    -54,22 (-0,35 %)
     
  • FTSE 100

    6 995,82
    -23,71 (-0,34 %)
     
  • Nasdaq

    13 917,61
    -134,73 (-0,96 %)
     
  • S&P 500

    4 165,35
    -20,12 (-0,48 %)
     
  • Nikkei 225

    29 685,37
    +2,00 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    29 106,15
    +136,44 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3981
    +0,0141 (+1,02 %)
     

Upstride: l'IA par réseaux de neurones

·2 min de lecture

Upstride propose une API permettant la création et le déploiement d'IA avec significativement moins de données et jusqu'à 16 fois moins de puissance. Cette start-up fait partie de la sélection "100 start-up où investir en 2021” de Challenges.

Capitaux recherchés: 4 millions d’euros

L’intelligence artificielle par réseaux de neurones (deep learning) est une innovation disruptrice mais elle a besoin de milliers de données et d’une grosse puissance de calcul pour s’entrainer et devenir efficace, ce qui en rend l’accès difficile à beaucoup d’entreprises, qui n’ont ni le temps ni les moyens ni les compétences pour collecter, trier, préparer de tels volumes de données. C'est pourquoi Gary Roth, 34 ans, ingénieur télécom passé par Mc Kinsey, Wilder Lopes, 35 ans, Brésilien docteur en machine learning de l’université de Munich passé par Thalès et Arthur Segard, 38 ans, ESCP-Sciences Po, venu de la finance de marché, ont créé Upstride en 2019. "En utilisant l’algèbre géométrique, nous avons développé un système de programmation permettant de créer et déployer des modèles IA robustes à partir de dix fois moins de données d’entrainement et jusqu’à 16 fois moins de puissance de calcul, explique Gary Roth. Pour les entreprises, c’est moins cher, moins chronophage et l’IA apprend même plus vite." La start-up a passé deux ans à développer et perfectionner ses formats de données uniques, une technologie brevetée, et a obtenu les prestigieuses bourses i-Lab et French Tech Emergence.

Elle commercialise son produit (qui est une interface applicative de programmation ou API) sous forme de licence et a déjà signé un contrat avec le géant de l’automobile BMW, qui utilise l’API pour inspecter les pièces automobiles sur la chaîne d’assemblage. La société, basée à Saint-Mandé, en banlieue parisienne, qui compte une douzaine de collaborateurs, cherche à lever des fonds pour améliorer sa technologie et développer sa portabilité sur tous types d’appareils hardware.

Contact: gary.roth@upstride.io

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi