UPS : le rachat de TNT aurait du plomb dans l'aile

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
DPSGY37,450,06

Selon le "Financial Times", FedEx aurait refusé de racheter une partie des actifs de TNT Express. Or, cela risque de compromettre le rachat du groupe néerlandais par UPS, la Commission européenne craignant que cette acquisition nuise à la concurrence. FedEx refuse de s'engager dans des discussions fermes tant que l'offre ne porte pas sur une part plus importante des activités de TNT, explique le quotidien.

La Commission européenne craint que l'offre de 5,2 Milliards d'euros lancée sur TNT par UPS, déjà numéro un mondial de la messagerie express, nuise à la concurrence en réduisant le nombre des acteurs de ce marché à trois: UPS, FedEx et DHL, filiale de Deutsche Post (Other OTC: DPSGY - actualité) .

En novembre, UPS et TNT ont annoncé leur intention de vendre des actifs pour apaiser ces craintes. Mais analystes et investisseurs estiment que FedEx pourrait vouloir faire échouer le projet d'UPS.