Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 496,11
    -211,91 (-2,75 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 840,73
    -94,77 (-1,92 %)
     
  • Dow Jones

    38 550,82
    -96,28 (-0,25 %)
     
  • EUR/USD

    1,0702
    -0,0040 (-0,37 %)
     
  • Gold future

    2 344,60
    +26,60 (+1,15 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 578,43
    +11,16 (+0,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 419,25
    +1,38 (+0,10 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,34
    -0,28 (-0,36 %)
     
  • DAX

    18 019,91
    -245,77 (-1,35 %)
     
  • FTSE 100

    8 149,99
    -13,68 (-0,17 %)
     
  • Nasdaq

    17 651,04
    -16,52 (-0,09 %)
     
  • S&P 500

    5 421,13
    -12,61 (-0,23 %)
     
  • Nikkei 225

    38 814,56
    +94,09 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    17 941,78
    -170,85 (-0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2685
    -0,0076 (-0,59 %)
     

Universités d’été de LFI : Ségolène Royal joue les trouble-fête

Ségolene Royal et Manuel Bompard durant les universités d'été de LFI.  - Credit:JEFF PACHOUD / AFP
Ségolene Royal et Manuel Bompard durant les universités d'été de LFI. - Credit:JEFF PACHOUD / AFP

Un orage est passé. Il n'a pas duré longtemps – à peine une demi-heure – mais a fait beaucoup de dégâts… La scène se déroule à deux pas du palais des congrès de Châteauneuf-sur-Isère (Drôme). Sous les palmiers, Ségolène Royal, invitée aux universités d'été de La France insoumise, affiche un large sourire. Elle s'apprête enfin à mettre en application un « coup » qu'elle a préparé de longue date, et dont Le Point s'est récemment fait l'écho. « On va faire une liste [aux européennes]. Une liste d'union », glisse-t-elle, se déclarant « bien sûr » disponible pour la conduire « avec LFI ».

L'annonce prend tout le monde de court : la foule de journalistes qui l'entourent et la plupart des cadres de la Nupes, qui n'ont pas été avertis de l'initiative de l'ex-candidate à l'élection présidentielle. Les élus LFI croisés aux abords du palais des congrès n'y croient pas. « Nous n'avons jamais dit que nous soutenions Ségolène Royal, encore moins que nous nous rangerions derrière elle aux européennes. Je ne comprends pas », s'étonne une élue. Éric Coquerel, député LFI et ami de longue de date de Jean-Luc Mélenchon, pense à un « poisson d'avril ».

À LIRE AUSSICampus d'été du PS : Ségolène Royal, coucou, la revoilà !

Ségolène Royal, qui est venue accompagnée d'une foule de militants acquis à sa cause – « c'est mon équipe de campagne », s'amuse-t-elle –, fait coup double. Alors que l'on croyait qu'elle ne ferait plus de politique après sa défaite cuisante aux législatives de 2 [...] Lire la suite