La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 677,27
    -68,13 (-0,20 %)
     
  • Nasdaq

    13 996,10
    +146,10 (+1,05 %)
     
  • Nikkei 225

    29 751,61
    +212,88 (+0,72 %)
     
  • EUR/USD

    1,1953
    +0,0036 (+0,30 %)
     
  • HANG SENG

    28 497,25
    +43,97 (+0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    52 934,69
    +2 212,39 (+4,36 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 356,09
    +62,10 (+4,80 %)
     
  • S&P 500

    4 141,59
    +13,60 (+0,33 %)
     

Université: en diversifiant ses formations, CY Cergy fait son big bang

·2 min de lecture

Ce pôle d'enseignement francilien déploie un modèle inédit entre université et grande école pour gagner en visibilité et rivaliser avec ses concurrents publics et privés.

Voilà une arrivée remarquée: fin janvier, pour sa première participation au , CY Tech (prononcez à l’anglaise see why) a surgi à l’entrée du Top-20, devant les Arts et Métiers, l’ESTP et Télécom SudParis. Ce nouveau champion, né de l’acquisition de l’école privée EISTI par l’université, a d’énormes ambitions : un millier de diplômés par an! "Ce sont celles d’un établissement offrant le meilleur des deux mondes", résume François Germinet, le président de CY Cergy, qui s’inspire de la Delft University of Technology aux Pays-Bas. Dans son viseur, le Top-10 national.

Initiative d’excellence portée avec Jean-Michel Blanquer

Depuis quatre ans, l’université de l’Ouest parisien innove sans tabou grâce à l’initiative d’excellence remportée en 2017 avec l’Essec, l’école de commerce voisine dirigée à l’époque par . Cet "investissement d’avenir" est financé à hauteur de 40 millions d’euros par l’Etat. Son objectif : regrouper des établissements d’un même site pour créer un grand pôle universitaire en jetant des ponts entre institutions publiques et privées, du rachat pur et simple de l’EISTI à la création de doubles diplômes avec Sciences-Po Saint-Germain ou l’école d’architecture de Versailles. Et, à la rentrée de septembre, l’ouverture d’une école de design. Une première dans une université française dont a la charge Dominique Sciamma, l’ex-directeur du réputé Strate College. "La physique nous donne la réponse, sourit François Germinet. Dans un tournant, il faut accé­lérer." Aussi, pour réussir ce virage stratégique, le président de CY Cergy participe depuis deux ans au programme d’accélération de Bpifrance avec des patrons d’ETI en forte croissance. Une sorte de MBA en management de la transformation. "C’est la première université à s’y joindre", salue Guillaume Mortelier, directeur exécutif en charge de l’accompagnement de la banque publique.

De nombreux handicaps pèsent pourtant sur l’université de Cergy. "Trop loin de Paris pour beaucoup d’étudiants, même si la capitale[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi