Une correction légitime attendue à la Bourse de Paris

Au lendemain d’une première séance annuelle en fanfare (+2,55%), grâce à l’accord sur la « falaise budgétaire » américaine, la Bourse de Paris est attendue en légère baisse ce jeudi. A 8h45, les contrats à terme sur le CAC 40 (livraison en janvier) anticipaient une petite correction de 0,28% dans les premiers échanges.

Comme prévu, le Président Barack Obama a promulgué hier l'accord adopté le 1er janvier par le Congrès américain, évitant aux Etats-Unis les 600 milliards de dollars de hausses d'impôts et de baisses des dépenses publiques, qui auraient pu faire tomber le pays en récession.

La veille, Wall Street a littéralement décollé suite à l’accord budgétaire. Le Dow Jones a gagné 2,35 % et le Nasdaq s’est envolé de 3,07%. La Bourse de Tokyo, était toujours fermée après les fêtes.

Côté statistiques aujourd’hui, les investisseurs seront surtout attentifs aux chiffres du chômage américain à travers l’enquête ADP sur l'emploi privé du mois de décembre (14h15) et les dernières inscriptions hebdomadaire aux allocations chômage (14h30).

Du côté des entreprises, Technip a remporté un contrat d'ingénierie et de proposition de construction pour une nouvelle usine d'ammoniac en Lousianne envisagée par la société de produits fertilisants Mosaic, plus grand producteur de phosphates finis au monde.

Saint-Gobain Performance Pastics a annoncé l’acquisition d'American Fluoroseal Corporation, spécialiste des sac en fluoropolymère à usage médical et de produits d'échantillonage stériles. Le groupe n’a pas pas dévoilé le montant de la transaction.

Au titre de l’année 2012, Argan a réalisé un chiffre d’affaires en hausse de 19%, à 52 millions d’euros, grâce à de nombreuses livraisons et acquisitions en 2011 et 2012. C’est la douzième année consécutive que la foncière spécialisée en immobilier logistique enregistre une une croissance à deux chiffres de ses revenus.

Retrouvez cet article sur capital.fr