Marchés français ouverture 7 h 36 min
  • Dow Jones

    30 814,26
    -177,24 (-0,57 %)
     
  • Nasdaq

    12 998,50
    -114,10 (-0,87 %)
     
  • Nikkei 225

    28 555,41
    +313,20 (+1,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,2088
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    28 862,77
    +288,91 (+1,01 %)
     
  • BTC-EUR

    30 306,79
    -209,46 (-0,69 %)
     
  • CMC Crypto 200

    708,54
    -26,60 (-3,62 %)
     
  • S&P 500

    3 768,25
    -27,29 (-0,72 %)
     

Un Français sur cinq est à découvert tous les mois

Cyprien Tardieu
·2 min de lecture
Un Français sur cinq est à découvert tous les mois

20% des Français dans le rouge chaque mois, c'est ce qui ressort d’une étude réalisée par Panorabanques, alors que la crie du coronavirus plombe jour après jour le moral des Français.

Des comptes bancaires dans le rouge, un Français sur cinq connaît cette angoisse tous les mois. C’est le résultat d’une enquête menée par Panorabanques et dévoilée ce jeudi par Le Parisien. Preuve de la fragilité financière des ménages : un Français sur deux a présenté un solde négatif au cours de l’année qui va bientôt s’écouler.

VIDÉO - Pauvreté en France : “2020, année de tous les dangers”

La situation est-elle plus grave que l’année dernière ? Pas vraiment, en réalité. Selon la même étude menée en 2019, 21% des Français terminaient le mois à découvert contre 20% en 2020. En revanche, le pire est à craindre pour 2021. Les Français devraient davantage subir les effets de la crise lorsque le gouvernement mettra fin aux différents leviers pour soutenir l’économie. Comme le rappelle BFM, la situation était pire en 2016 lorsqu’un quart des Français peinait peinait à garder leur compte dans le vert.

Des frais à n’en plus finir

Que ce soit en 2016, 2019 ou 2020, l’adage “On ne prête qu’aux riches” est toujours aussi vrai. D’après l’étude de Panorabanques, les banques facturent 10 euros en moyenne en frais de gestion à leurs clients les plus en difficulté. "La facture des clients les plus fragiles cumulant irrégularités sur irrégularités peut rapidement atteindre plusieurs centaines d'euros par an," prévient Laure Prenat, directrice générale du comparateur au Parisien. Les frais de découvert s’avèrent jusqu’à 15 fois plus chers dans une banque traditionnelle que dans une banque en ligne.

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir toutes les infos utiles pour votre quotidien

Les moins de 35 ans sont parmi les plus exposés au découvert. 61% des 18 à 34 ans sont à découvert au moins une fois par an. Le chiffre chute à 39% pour les plus de 66 ans. Pas satisfait des services de votre banque ? Toutes les démarches pour en changer sont à retrouver ici.

Ce contenu peut également vous intéresser :