La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 021,45
    +433,79 (+1,29 %)
     
  • Nasdaq

    13 124,99
    +93,31 (+0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    27 448,01
    -699,50 (-2,49 %)
     
  • EUR/USD

    1,2083
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • HANG SENG

    27 718,67
    -512,37 (-1,81 %)
     
  • BTC-EUR

    41 071,45
    -4 465,79 (-9,81 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 341,85
    -46,05 (-3,32 %)
     
  • S&P 500

    4 112,50
    +49,46 (+1,22 %)
     

Avec Ulysse, Eric Dupond-Moretti applaudit les "anti-zombies"

·1 min de lecture

Le prix Ulysse 2021 est décerné à deux managers d'exception, Jacques Prezioso et Thierry Jaugeas. Eric Dupond-Moretti leur rend hommage.

Ils sont moins célèbres que leurs collègues du CAC 40 (lire page 34). Et pourtant, le garde des Sceaux Eric Dupond-Moretti leur rend cet après-midi un vibrant hommage en présidant la remise du Prix Ulysse : les internautes et un jury de l'Association pour le retournement des entreprises distinguent cette année deux managers d'exception, Jacques Prezioso, patron et actionnaire de Côte, une PME spécialisée dans le génie électrique, et Thierry Jaugeas, président exécutif de Verbaudet, une enseigne de vente par correspondance reconvertie dans l'e-commerce.

Réunis en présentiel, ils nous racontent leurs années de galère. Car ces sociétés étaient en crise bien avant la pandémie, ce qui dans l'horrible jargon usité notamment dans les couloirs de Bercy en fait des "entreprises zombies". Sauf qu'ils ont réussi à "sortir de l'enfer" en se repositionnant et en utilisant à bon escient les ficelles des procédures collectives. Thierry Jaugeas, sur un nuage, se voit déjà en "licorne", terme désignant une entreprise non cotée en forte croissance valant plus d'un milliard d'euros. Notre confrère des Echos , autre partenaire média de l'événement, préfère le qualifier "d'anti-zombie". Ce qui n'est déjà pas si mal.

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi