Marchés français ouverture 5 h 56 min
  • Dow Jones

    32 803,47
    +76,67 (+0,23 %)
     
  • Nasdaq

    12 657,55
    -63,04 (-0,50 %)
     
  • Nikkei 225

    28 156,96
    -18,91 (-0,07 %)
     
  • EUR/USD

    1,0170
    -0,0018 (-0,17 %)
     
  • HANG SENG

    20 201,94
    +27,94 (+0,14 %)
     
  • BTC-EUR

    22 876,38
    +198,66 (+0,88 %)
     
  • CMC Crypto 200

    541,51
    +6,29 (+1,17 %)
     
  • S&P 500

    4 145,19
    -6,75 (-0,16 %)
     

Ukraine : L'armée ukrainienne annonce son retrait de Lyssytchansk, à l'est du pays

© Narciso Contreras / ANADOLU AGENCY / Anadolu Agency via AFP

Au 130e jour de guerre en Ukraine, la Russie a annoncé avoir conquis l'ensemble de la ville de Lyssytchansk, la dernière grande ville de l'Est de l'Ukraine encore contrôlée par les forces ukrainiennes il y a quelques jours. Alors que le Bélarus se montre menaçant envers Kiev, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a accusé Moscou d'utiliser "la terreur délibérée", après les nombreux bombardements en Ukraine.

L'essentiel

La Russie a annoncé ce matin avoir conquis Lyssytchank et toute la région de Lougansk. De violents combats faisaient rage samedi à Lyssytchansk, grande ville de l'est de l'Ukraine, au coeur de la bataille pour le contrôle du Donbass, tandis que le Bélarus a affirmé avoir abattu des missiles tirés depuis l'Ukraine et menace de riposter à l'avenir. Dans le Donbass, région industrielle de l'est de l'Ukraine, largement russophone, en partie contrôlée par les séparatistes prorusses depuis 2014 et dont Moscou vise la conquête, les informations en provenance de Lyssytchansk étaient contradictoires.

"Les combats font rage (...) Heureusement, la ville n'est pas encerclée et est sous contrôle de l'armée ukrainienne", a assuré dans la journée à la télévision Rouslan Mouzytchouk, porte-parole de la Garde nationale de l'Ukraine. Les séparatistes soutenus par Moscou, citée par l'agence de presse TASS, ont auparavant affirmé que la ville était "totalement encerclée".

Lyssytchansk est la dernière grande ville à ne pas être aux mains des Russes dans la région de Lougansk, l'une des deux provinces du Donbass et "épicentre des combats", selon les mots samedi soir du président ukrainien Volodymyr Zelensky. La ville, qui comptait avant la guerre près de 100.000 habitants, est jumelle de celle de Severodonetsk, conquise la semaine dernière par Moscou après le retrait des forces ukrainiennes à l'issue de plusieurs semaines de bataille. Les deux villes sont séparées par la Donets, principal afflue...

Lire la suite sur Europe1

VIDÉO - Ukraine : Moscou annonce la prise d'une nouvelle ville clé

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles