La bourse ferme dans 4 h 35 min
  • CAC 40

    6 563,35
    +9,49 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 780,78
    +3,97 (+0,11 %)
     
  • Dow Jones

    33 761,05
    +424,35 (+1,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0205
    -0,0052 (-0,51 %)
     
  • Gold future

    1 790,80
    -24,70 (-1,36 %)
     
  • BTC-EUR

    23 738,98
    -600,39 (-2,47 %)
     
  • CMC Crypto 200

    574,29
    +3,01 (+0,53 %)
     
  • Pétrole WTI

    87,55
    -4,54 (-4,93 %)
     
  • DAX

    13 796,35
    +0,50 (+0,00 %)
     
  • FTSE 100

    7 494,05
    -6,84 (-0,09 %)
     
  • Nasdaq

    13 047,19
    +267,29 (+2,09 %)
     
  • S&P 500

    4 280,15
    +72,88 (+1,73 %)
     
  • Nikkei 225

    28 871,78
    +324,80 (+1,14 %)
     
  • HANG SENG

    20 040,86
    -134,76 (-0,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2081
    -0,0058 (-0,48 %)
     

Ukraine, sécurité alimentaire, énergie, climat... Les multiples crises au menu du G7 réuni en Bavière

Les sujets de discussion ne manqueront pas aux dirigeants des pays du G7 qui se réunissent dans les montagnes du sud de l'Allemagne à partir de ce dimanche 26 juin, au chevet d'un monde en crise. Les leaders des grandes puissances, dont le président américain Joe Biden, ont rendez-vous à partir de 10H00 GMT dans les Alpes bavaroises, pour le sommet annuel du club des sept pays industrialisés (G7) comprenant Allemagne, Canada, France, Italie, Japon, Royaume-Uni et Etats-Unis.

Des milliers de policiers sont mobilisés pour sécuriser la rencontre, prévue jusqu'à mardi dans un complexe de luxe au pied des cimes. Samedi, à une centaine de kilomètres de là, des milliers de manifestants ont défilé, sans incident notable, dans les rues de Munich pour exiger une action plus ferme en faveur du climat. Le cadre enchanteur du château d'Elmau, non loin de la frontière autrichienne, promet de belles images des sept dirigeants mais ne fera pas oublier les multiples crises actuelles.

La poursuite du soutien à l'Ukraine, où l'offensive russe entre dans son cinquième mois, sera au coeur de cette réunion puis du sommet de l'Otan, qui se tiendra sur deux jours, à Madrid, à partir du 28 juin. Le chancelier Olaf Scholz, hôte du G7, l'a rappelé cette semaine: le soutien à l'Ukraine va demander "de la persévérance" car "nous sommes encore loin" de négociations de paix entre Kiev et Moscou. La guerre en Ukraine pourrait en effet durer "des années", a mis en garde le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L'appel à réduire "immédiatement" la consommation d'énergie, les règles du ticket-restaurant qui vont changer à partir du 1er juillet… Le flash éco du jour
Pour la génération Z, l'anonymat en ligne est à la mode
Arnaque au garage fantôme : comment des conducteurs parviennent à échapper aux amendes pour excès de vitesse
Ces Français qui misent sur le camping-car pour les vacances... ou toute l'année
Au Royaume-Uni, des milliers de "microtravailleurs" du net payés moins de 5 euros de l'heure

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles