La bourse ferme dans 1 h 54 min
  • CAC 40

    6 735,54
    -18,43 (-0,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 970,47
    -14,03 (-0,35 %)
     
  • Dow Jones

    34 157,71
    -237,30 (-0,69 %)
     
  • EUR/USD

    1,0488
    -0,0041 (-0,39 %)
     
  • Gold future

    1 800,30
    -14,90 (-0,82 %)
     
  • BTC-EUR

    16 141,87
    -249,36 (-1,52 %)
     
  • CMC Crypto 200

    401,62
    +0,20 (+0,05 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,39
    +0,17 (+0,21 %)
     
  • DAX

    14 557,45
    +67,15 (+0,46 %)
     
  • FTSE 100

    7 539,82
    -18,67 (-0,25 %)
     
  • Nasdaq

    11 482,45
    +14,45 (+0,13 %)
     
  • S&P 500

    4 037,60
    -38,97 (-0,96 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2216
    -0,0040 (-0,33 %)
     

Ukraine: Macron promet de "nouvelles sanctions" européennes contre la Russie

STEPHANE MAHE / POOL / AFP

Le président Emmanuel Macron s'est engagé dimanche à "travailler avec ses partenaires européens à de nouvelles sanctions" contre la Russie après l'annexion de quatre régions ukrainiennes, a rapporté l'Élysée.

Lors d'un entretien téléphonique avec son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky, le chef de l'État "a réitéré sa ferme condamnation de l'annexion illégale par la Russie" des quatre régions, selon un communiqué. "Il a réaffirmé la détermination de la France à aider l'Ukraine à retrouver sa pleine souveraineté et intégrité territoriale, et à travailler avec ses partenaires européens à de nouvelles sanctions", poursuit l'Élysée.

L'UE avait réagi mercredi à l'annexion de quatre régions occupées totalement ou partiellement par Moscou en proposant notamment de plafonner le prix du pétrole russe et d'ajouter de nouvelles restrictions aux échanges commerciaux avec Moscou.

L'Ukraine a par ailleurs condamné samedi la "détention illégale" du directeur général de la centrale nucléaire de Zaporijjia (sud), Igor Mourachov, arrêté vendredi par la Russie qui contrôle le site pour une raison encore inconnue.

Emmanuel Macron a condamné l'arrestation et a, avec Volodymyr Zelensky, "souligné l'urgence à très court terme de permettre la rotation du personnel ukrainien qui assure le fonctionnement et la sûreté des installations".

(avec AFP)

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi