La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 495,83
    -61,57 (-0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 730,32
    -47,06 (-1,25 %)
     
  • Dow Jones

    33 823,85
    -175,19 (-0,52 %)
     
  • EUR/USD

    1,0038
    -0,0054 (-0,53 %)
     
  • Gold future

    1 764,00
    -7,20 (-0,41 %)
     
  • BTC-EUR

    21 495,39
    -1 943,00 (-8,29 %)
     
  • CMC Crypto 200

    513,48
    -28,12 (-5,19 %)
     
  • Pétrole WTI

    91,35
    +0,85 (+0,94 %)
     
  • DAX

    13 544,52
    -152,89 (-1,12 %)
     
  • FTSE 100

    7 550,37
    +8,52 (+0,11 %)
     
  • Nasdaq

    12 746,90
    -218,45 (-1,68 %)
     
  • S&P 500

    4 242,46
    -41,28 (-0,96 %)
     
  • Nikkei 225

    28 930,33
    -11,77 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    19 773,03
    +9,12 (+0,05 %)
     
  • GBP/USD

    1,1826
    -0,0106 (-0,89 %)
     

Ukraine: l'UE et l'Otan demandent la "mise en oeuvre totale" de l'accord sur les céréales

AFP - Oleksandr GIMANOV

Un premier bateau a quitté le port d'Odessa chargé de 26.000 tonnes de maïs à destination du Liban. Il est attendu ce 2 août à Istanbul où il doit être inspecté sous l'autorité du Centre de coordination conjointe (CCC).

L'Union européenne et l'Otan ont salué lundi le départ d'Ukraine d'un premier navire chargé de céréales et réclamé la "mise en oeuvre totale" de l'accord conclu à Istanbul pour la reprise des exportations ukrainiennes. "Il s'agit d'une première étape très importante et bienvenue, et nous attendons avec impatience la mise en oeuvre de l'ensemble de l'accord avec la reprise des exportations ukrainiennes vers les clients du monde entier affectés par la crise alimentaire" provoquée par blocus des ports ukrainiens par la Russie, a déclaré Peter Stano, porte-parole du chef de la diplomatie européenne Josep Borrell. Le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg a pour sa part remercié la Turquie pour le "rôle central" joué dans la conclusion de cet accord.

Le Liban, premier destinataire des exportations légales

"Les alliés de l'Otan soutiennent fermement la mise en oeuvre intégrale de l'accord visant à atténuer la crise alimentaire mondiale causée par la guerre de la Russie en Ukraine", a-t-il souligné dans un message sur son Twitter. Un premier bateau, le Razoni, a quitté le port d'Odessa chargé de 26.000 tonnes de maïs à destination du Liban. Il est attendu ce 2 août à Istanbul où il doit être inspecté sous l'autorité du Centre de coordination conjointe (CCC), inauguré mercredi dernier. "Le Liban dépend des exportations de céréales ukrainiennes et il est un des pays les plus touchés par la crise alimentaire", a souligné Peter Stano.

"Le Liban a refusé l'envoi de céréales ukrainiennes volées et nous nous félicitons qu'il soit le premier destinataire des exportations légales", a-t-il précisé. L'accord signé le 22 juillet à Istanbul entre la Russie, l'Ukraine, la Turquie et les Nations unies permet la reprise des exportations ukrainiennes sous supervision internationale. Un accord similaire signé simultanément garantit à Moscou l'exportation de ses produits agricoles et engrais.

(avec AFP)

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles