Marchés français ouverture 8 h 17 min
  • Dow Jones

    32 223,42
    +26,76 (+0,08 %)
     
  • Nasdaq

    11 662,79
    -142,21 (-1,20 %)
     
  • Nikkei 225

    26 547,05
    +119,40 (+0,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0435
    +0,0018 (+0,18 %)
     
  • HANG SENG

    19 950,21
    +51,44 (+0,26 %)
     
  • BTC-EUR

    28 840,23
    -1 199,65 (-3,99 %)
     
  • CMC Crypto 200

    667,04
    +424,36 (+174,87 %)
     
  • S&P 500

    4 008,01
    -15,88 (-0,39 %)
     

Ukraine: l'UE durcit ses sanctions avec un embargo progressif sur le pétrole russe

La Commission européenne a proposé mercredi un embargo progressif de l'UE sur le pétrole et les produits pétroliers russes, dans le cadre d'un nouveau paquet de sanctions contre Moscou, tandis que les combats faisaient rage sur le site d'Azovstal dans le port dévasté de Marioupol, selon son maire.

Ce mercredi la présidente de la Commission européenne, Ursula Von Der Leyen, a annoncé que l'Union européenne va intensifier sa pression sur Moscou pour "faire payer le prix fort" au président russe Vladimir Poutine, avec une interdiction progressive des importations de pétrole et de nouvelles sanctions. Le chef de l'Eglise orthodoxe russe, le patriarche Kirill, soutien affiché de cette guerre, figure au nombre des nouvelles personnalités ajoutées sur la liste noire de l'UE avec la famille du porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, et de nombreux militaires soupçonnés de crimes de guerre à Boutcha, selon la proposition consultée par l'AFP.

"Rendre compte de vos actes"

"Nous adressons ainsi un autre signal fort à tous ceux qui mènent la guerre du Kremlin: nous savons qui vous êtes, et vous devrez rendre compte de vos actes", a lancé Ursula von der Leyen lors de la présentation des grandes lignes de ce 6e train de sanctions aux députés européens à Strasbourg. La proposition a été transmise dans la nuit de mardi à mercredi aux Etats membres appelés à la valider. Elle doit être approuvée à l'unanimité. Des noms peuvent être retirés et des propositions atténuées. L'objectif est une entrée en vigueur pour la célébration de la 72ème journée de l'Europe le 9 mai. Cette date est également célébrée en Russie comme le "jour de la Victoire" sur l'Allemagne nazie.

La Commission préconise "une interdiction de tout le pétrole russe, brut et raffiné, transporté par mer et par oléoduc", a expliqué Mme von der Leyen. Les sanctions frappent également le secteur financier avec l'exclusion de la plus importante banque russe, la Sberkank, qui représente 37% du marché, et de deux autres établissements du système financier international Swift.

"Arme à double tranchant"

"Ce ne sera pas facile", a reconnu la présidente de l'exécutif européen. Mais "Poutine doit payer le prix fort pour sa brutale agression", a-t-elle affirmé sous les applaudissements. "Le désir de sanctionner des Américains,[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles