La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 553,86
    +9,19 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 776,81
    +19,76 (+0,53 %)
     
  • Dow Jones

    33 761,05
    +424,38 (+1,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0257
    -0,0068 (-0,66 %)
     
  • Gold future

    1 818,90
    +11,70 (+0,65 %)
     
  • BTC-EUR

    24 084,16
    -22,03 (-0,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    574,64
    +3,36 (+0,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    91,88
    -2,46 (-2,61 %)
     
  • DAX

    13 795,85
    +101,34 (+0,74 %)
     
  • FTSE 100

    7 500,89
    +34,98 (+0,47 %)
     
  • Nasdaq

    13 047,19
    +267,27 (+2,09 %)
     
  • S&P 500

    4 280,15
    +72,88 (+1,73 %)
     
  • Nikkei 225

    28 546,98
    +727,65 (+2,62 %)
     
  • HANG SENG

    20 175,62
    +93,19 (+0,46 %)
     
  • GBP/USD

    1,2139
    -0,0064 (-0,52 %)
     

Londres sanctionne le deuxième homme le plus riche de Russie, Vladimir Potanine

IVAN SEKRETAREV/ POOL/AFP

Le Royaume-Uni a annoncé mercredi des sanctions contre Vladimir Potanine, deuxième homme le plus riche de Russie, et d'autres membres du premier cercle du président Vladimir Poutine, en représailles à l'invasion russe en Ukraine.

Agé de 61 ans, Vladimir Potanine est l'un des oligarques les plus puissants et connus de Russie. Proche de Vladimir Poutine, il était en 2021 la deuxième personnalité la plus riche de Russie avec une fortune estimée à 27 milliards de dollars, selon le magazine Forbes. Il est le propriétaire et fondateur du fonds d'investissement Interros, qui a racheté la banque russe Rosbank après sa cession par , qui en était l'actionnaire majoritaire.

Affaiblir la machine de guerre russe

"Tant que Poutine poursuit son attaque épouvantable sur l'Ukraine, nous utiliserons des sanctions pour affaiblir la machine de guerre russe", a déclaré dans un communiqué un porte-parole du gouvernement britannique. Les nouvelles sanctions annoncées mercredi -gels d'avoirs et interdiction de séjour sur le sol britannique- visent également Anna Tsivileva, une cousine de Vladimir Poutine, qui préside le groupe minier JSC Colmar Group. Son époux Sergueï Tsivilev et l'entreprise ont également été sanctionnés. Depuis le début de l'invasion russe en Ukraine le 24 février, Londres a sanctionné plus de 1.000 personnes .

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles