Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 022,41
    -0,85 (-0,01 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 918,09
    -18,48 (-0,37 %)
     
  • Dow Jones

    37 986,40
    +211,02 (+0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,0658
    +0,0011 (+0,11 %)
     
  • Gold future

    2 402,00
    +4,00 (+0,17 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 149,74
    +604,57 (+1,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 385,37
    +72,75 (+5,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,22
    +0,49 (+0,59 %)
     
  • DAX

    17 737,36
    -100,04 (-0,56 %)
     
  • FTSE 100

    7 895,85
    +18,80 (+0,24 %)
     
  • Nasdaq

    15 282,01
    -319,49 (-2,05 %)
     
  • S&P 500

    4 967,23
    -43,89 (-0,88 %)
     
  • Nikkei 225

    37 068,35
    -1 011,35 (-2,66 %)
     
  • HANG SENG

    16 224,14
    -161,73 (-0,99 %)
     
  • GBP/USD

    1,2372
    -0,0066 (-0,53 %)
     

Ukraine : des frappes russes provoquent des coupures massives d'électricité

Pixabay

Des frappes russes nocturnes ont massivement frappé l'Ukraine vendredi, faisant au moins cinq morts et endommageant des infrastructures énergétiques, et le Kremlin a reconnu que la Russie était «en état de guerre» en Ukraine après deux ans d'euphémismes imposés. Dans la nuit de jeudi à vendredi, des bombardements russes d'ampleur ont visé l'Ukraine, selon Kiev, principalement dirigés contre le réseau énergétique du pays. Le ministère ukrainien de l'Intérieur a indiqué que deux personnes avaient été tuées et au moins huit blessées à Khmelnytsky (Ouest). Trois personnes sont mortes dans la ville de Zaporijjia (centre-est), selon l'administration régionale.

A Moscou, le porte-parole de la présidence russe Dmitri Peskov, a admis : «Nous nous trouvons en état de guerre.» Depuis le début de l'invasion, en février 2022, le Kremlin a réprimé à coups d'amendes et de peines de prison l'utilisation du mot «guerre». Des responsables russes avaient parfois utilisé ce terme concernant la situation en Ukraine, mais en référence au conflit qu'ils accusent l'Occident de mener contre la Russie. «Oui, cela a commencé comme une opération militaire spéciale, mais dès que (...) l'Occident collectif a participé à tout cela aux côtés de l'Ukraine, pour nous, c'est devenu une guerre», a déclaré M. Peskov dans un entretien au média Argoumenty I Fakty.

Les forces russes ont lancé dans la nuit plus de «60 Shahed (un drone explosif de fabrication iranienne, ndlr) et presque 90 missiles de différents types», (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le pouvoir des ultraviolets : comment UV Germi dépollue les eaux usées
«Que dire d’une Europe qui impose de payer des congés aux salariés en arrêt maladie ?» (CPME)
Leboncoin : ce que l'on sait sur la fuite de données des clients
Ukraine, Russie, Israël... quels sont les pays actuellement engagés dans une économie de guerre ?
Déficit public : Emmanuel Macron pourrait finalement demander des efforts aux collectivités locales