Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 628,57
    -42,77 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 907,30
    -40,43 (-0,82 %)
     
  • Dow Jones

    39 150,33
    +15,57 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,0697
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • Gold future

    2 334,70
    -34,30 (-1,45 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 091,88
    +514,52 (+0,86 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 346,90
    -13,43 (-0,99 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,59
    -0,70 (-0,86 %)
     
  • DAX

    18 163,52
    -90,66 (-0,50 %)
     
  • FTSE 100

    8 237,72
    -34,74 (-0,42 %)
     
  • Nasdaq

    17 689,36
    -32,23 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 464,62
    -8,55 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,55 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 028,52
    -306,80 (-1,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2645
    -0,0015 (-0,12 %)
     

Ukraine: face à Zelensky à l'ONU, Biden affirme que "seule la Russie est responsable de cette guerre"

ADAM GRAY / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES VIA AFP

Tous les regards étaient tournés ce mardi vers le président ukrainien Volodymyr Zelensky à l'Assemblée générale de l'ONU où son homologue américain Joe Biden a appelé tous les pays à "se dresser contre l'agression" russe.

"La Russie croit que le monde va se lasser et la laisser brutaliser l'Ukraine sans conséquence", a lancé Joe Biden.

"Si nous laissons l'Ukraine être démembrée, l'indépendance des nations est-elle encore garantie? La réponse est non", a-t-il insisté, sous les applaudissements du président ukrainien et de la salle.

"Seule responsable"

La contre-offensive ukrainienne "progresse régulièrement" face aux troupes russes et sera bientôt soutenue par l'arrivée sur le terrain des chars américains Abrams, ont assuré un peu plus tôt ce mardi les États-Unis lors d'une réunion avec leurs alliés en Allemagne.

PUBLICITÉ

À New York, Joe Biden a de nouveau expliqué le soutien massif de son pays à l'armée du président Volodymyr Zelensky, paraissant très attentif au discours de son homologue: "Seule la Russie est responsable de cette guerre. Elle seule a le pouvoir de mettre fin à cette guerre. Elle seule fait obstacle de la paix."

"Nous devons résister aujourd'hui à cette agression flagrante pour dissuader d'autres agresseurs potentiels demain", a-t-il ajouté.

Il y a un an, Volodymyr Zelensky avait exceptionnellement été autorisé à intervenir via un message vidéo.

Cette fois, il est présent en personne, pour cette grand-messe annuelle où il prendra la parole dans la soirée mardi, avant de participer à une réunion spéciale du Conseil de sécurité mercredi et de partir pour Washington où il sera reçu à la Maison Blanche jeudi.

Article original publié sur BFMTV.com